aller au menu

Aveyron

Histoire de Sévérac-le-Château fief de la maison d'Arpajon

Histoire de Sévérac-le-Château fief de la maison d'Arpajon

Nouvelle édition 2011

C'est d'abord pour tenir une promesse que nous fîmes, en les quittant, à nos anciens paroissiens de Sévérac-le-Château et de Sévérac-Gare, et qui nous a été rappelée par eux plusieurs fois depuis, que nous publions ce volume. C'est aussi parce que nous espérons qu'il fera un peu de bien. Le Moyen-Age est souvent ignoré. Des hommes de parti pris l'ont calomnié et défiguré à loisir, pour s'en faire ensuite des armes contre l'Eglise. Certes, nous savons tous que, comme nous, souvent moins que nous, nos ancêtres eurent des défauts, parfois des torts incontestables. Nous ne cherchons ni à les nier ni à les atténuer. Mais, pour être juste, il faut reconnaître qu'ils eurent aussi de grandes vertus et qu'ils comprirent aussi bien que nous, parfois mieux que nous, les choses de leur temps. Si leurs organisations sociales ne furent pas parfaites, elles furent, ce qui est l'essentiel, adaptées aux circonstances et aux besoins de leur époque. Gardons-nous de les juger à la légère. Elles donnèrent, en particulier, à notre petite patrie, des siècles de paix relative, de gloire et même de prospérité matérielle que, sans doute, elle ne reverra plus. Ce fut le désir d'intéresser nos chers paroissiens mais aussi de corriger des erreurs, de redresser des jugements injustifiés, d'essayer de détruire des légendes odieuses, répandues parmi le peuple, qui nous détermina à écrire une histoire de Sévérac-le-Château.

20.00€

328 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2004
Ce livre est illustré
Broché

Paru en 2004
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en 1926
ISBN : 9782750438227

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

148 livres

Aveyron
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales