aller au menu

André Salaün: Drames criminels en Savoie, tome 1 et 2

(13/06/2012)

André Salaün: Drames criminels en Savoie, tome 1 et 2

Petit traité de l'homicide ordinaire


La démarche est peu commune. Un avocat raconte certaines des affaires criminelles dans lesquelles il a eu à plaider, non pas pour mettre en valeur ses capacités oratoires et sa noblesse d'esprit (comme le font tant de ténors du barreau, cabotins en diable), mais pour faire comprendre au lecteur la complexité de la machine judiciaire, la minutie et la patience qu'exige la construction d'un dossier d'enquête, puis l'aboutissement de ce dossier devant un tribunal. André SALAÜN, avocat au barreau d'Albertville, a choisi d'évoquer cinq affaires sanglantes qui furent jugées par la cour d'Assises de Savoie (ou de Haute-Savoie): des affaires classées depuis plusieurs années, voire plusieurs décennies, puisque la plus ancienne remonte à 1987, tandis que la plus récente date de 2003.
L'auteur ne cherche à défendre aucune thèse, ni à prendre prétexte du dossier pour faire de la littérature. Il nous livre les pièces dudit dossier, qu'il se contente de retranscrire, en se bornant à une stricte chronologie, ce qui permet au lecteur de découvrir les éléments successifs de l'enquête dans l'ordre où l'enquêteur les a découverts lui-même. André SALAÜN s'en tient à un énoncé froid, sans lyrisme d'aucune sorte. Il n'extrapole pas, ne se hasarde que rarement à émettre des commentaires personnels... et ne romance jamais. Pourquoi, du reste, faudrait-il romancer ? Car la réalité a bien davantage d'imagination que la fiction !
Deux pauvres types qui assassinent un curé de 88 ans pour lui dérober quelques billets de banque: et qui, devant la justice, se rejetteront minablement la responsabilité des faits... Le mauvais sort que subit un restaurateur de la station des Saisies, de la part d'un clan sicilien aux méthodes expéditives, voire mafieuses... Un ancien légionnaire au caractère « empreint d'une impressionnante froideur sentimentale» (ainsi que le note le rapport d'examen médico-psychologique), qui s'arme d'une carabine et part en ville, dans l'intention déterminée de «se faire un bougnoule »... Un tyran domestique, qui transforme l'existence de son épouse (puis ex-épouse) en véritable calvaire, avant d'assassiner cette dernière avec un Opinel... Un concubin tire-au-flanc qui étrangle sa compagne en prétendant qu'elle se serait suicidée (!), puis qui tente de manipuler les enquêteurs en multipliant les versions de ses dépositions, au point de s'en rendre franchement odieux... Telles sont donc ces cinq affaires tristement ordinaires, comme la justice en traite chaque jour, mais qui, dans leur banalité même, nous plongent au plus ténébreux des tréfonds de l'âme humaine. Pour chaque dossier exposé, André SALAÜN nous fait prendre connaissance de la description de la scène du crime, des indices recueillis, du rapport d'autopsie, des investigations des enquêteurs, des procès-verbaux d'audition, des dépositions et des confrontations, des expertises et autres enquêtes de personnalité. La sobriété d'écriture rend ces récits d'autant plus impressionnants et glaçants. Et ces comptes-rendus se révèlent bien autrement passionnants qu'un roman policier, puisque ici tout est rigoureusement vrai. On y apprend, en tous les cas, l'abyssale médiocrité de certains de nos semblables, leur folle pitoyable ou leur insupportable duplicité... et la propension des coupables à se présenter comme les victimes des crimes qu'ils ont commis. Edifiant.


Jean-Louis Roux, La Vie Nouvelle, samedi 14 avril 2012



Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales