aller au menu

Lozère

Annales pour servir à l'histoire du gévaudan, tome 1

Annales pour servir à l'histoire du gévaudan, tome 1

Et des provinces circonvoisines

Mon ouvrage se divise en deux parties principales: la première partie de mon travail, qui est subdivisée en plusieurs essais ou mémoires , est consacrée à l'histoire proprement dite du pays de Gévaudan, dans ses rapports avec l'histoire des provinces voisines et l'histoire nationale, et à la biographie des hommes illustres que ce pays a produits ou dont la vie s'est identifiée avec son histoire. Un tableau chronologique des souverains qui étendirent leur domination sur le Gévaudan, des gouverneurs généraux et des gouverneurs particuliers, ducs, comtes, vicomtes, sénéchaux, baillis ,lieutenants du roi, intendants , sous l'autorité et l'administration desquels il passa successivement et des évèques qui furent appelés à le régir, depuis les temps les plus reculés, jusqu'à la mort de Louis XVI, terminera cette première partie. La seconde partie renfermera la description topographique du pays de Gévaudan, avec l'histoire particulière de ses principales localités , la description de ses monuments de tous les âges. A l'histoire locale se rattacheront les notices généalogiques sur les principales familles nobles de la contrée , des détails curieux sur les moeurs, les usages „ la langue. A cette seconde partie se rattacheront encore la géologie , l'histoire végétale et animale du Gévaudan , et enfin le résumé le plus complet de ce que ce pays offre de plus remarquable sous le rapport des sciences naturelles, etc.    abbé Prouzet.
  

20.00€

356 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2014
Broché

Paru en 2014
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en 1843
ISBN : 9782750436001

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

239 livres

Lozère
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales