aller au menu

Lozère

Canton du Malzieu

Canton du Malzieu

Il y a Cent ans souvenons-nous

Ne les oublions pas ! Nous les descendants de ceux qui au prix de leur vie ont défendu notre Patrie, la France. Ils ont quitté leur foyer, laissant soit leurs parents, soit leurs épouses, soit leurs enfants, dans un désarroi profond, car à la campagne, un homme est nécessaire pour tes travaux de la terre. Mais pendant que ces vaillants combattants se battaient contre l'ennemi nous avait déclaré la guerre, dans les fermes la solidarité s'organisait pour maintenir l'exploitation. Cette guerre nous a pris toutes les forces vives » de la nation et de nombreux soldats sont tombés au champ d'honneur. Pour s'en rendre compte, il suffit de regarder les monuments aux morts de nos communes. Tous pensaient que cette guerre qui dura tout de même quatre ans serait la dernière. Mais, hélas ! Une nouvelle allait survenir vingt et un ans plus tard, à nouveau déclarée par la même puissance. - Alors que durant- la première guerre du siècle, notre région n'avait pas connu la présence de l'envahisseur, ce ne fut pas le cas durant cette deuxième guerre mondiale. Notre canton a vu défiler les troupes ennemies et qui comme bien souvent partout ont commis pas mal de méfaits, notamment sur la commune de Paulhac en Margeride où le village fut brûlé par représailles. Personnellement, je n'étais qu'un tout jeune garçon, mais je me rappelle très bien le passage des Allemands dans mon village, allant combattre le « maquis» à Mont Mouchet. Un épisode qui reste bien présent à ma mémoire. Après la fin de cette guerre, nous pensions avoir la paix. Ce fût vrai avec ce pays allemand, avec lequel, aujourd'hui, nos gouvernants oeuvrent ensemble pour la paix en Europe... Mais il y eut encore la guerre d'Algérie, où aussi de nombreux. soldats furent les artisans de ce nouvel et triste épisode. De nos jours, il y a encore des guerres dans le monde. Mais peut-on empêcher les peuples de se livrer à de telles « turpitudes » ? Chez nous, dans notre beau pays de France, actuellement règne la paix. Fuisse-t-elle régner longtemps pour les générations futures. !

15.00€

53 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2014
Ce livre est illustré
Broché

Paru en 2014
ISBN : 9782750434236

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Parution du 250e Lacour sur l’Ariège »

« Christian Lacour qui est, sans conteste, le premier éditeur régionaliste de France est aussi, et de très loin, le premier éditeur ariégeois bien que le siège de ses éditions se trouve à Nîmes. »

Le journal de l’Ariège - M.C.

239 livres

Lozère
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales