aller au menu

Capitaine Guizonnier

Capitaine Guizonnier

Capitaine Guizonnier

"Comment avez-vous pu, un ancien officier d'active ? Vous êtes un scélérat, Guizonnier, un traitre au Maréchal et à la France que vous n'êtes pas digne de servir". Nous sommes le 11 août 1944 à Montpellier, le capitaine Guizonnier, en charge des sapeurs pompiers de la ville vient d'être arrêté par la milice dans les bureaux de la mairie où il occupe également les fonctions de chef du service des travaux publics. Il est incarcéré à la caserne de Lauwe et c'est le préget Reboulleau en personne qui l'interroge et le conspue. "Guizonnier, vous êtes ici parce que vous avez été dénoncé." Les autorités françaises à la solde du gouvernement de Vichy sont persuadées de détenir le responsable du comité de libération, un des chefs de la résistance locale. Jean Guizonnier ne perd pas espoir car il sait la libération toute proche. Les américains ont débarqué en Normandie et les troupes alliées sont attendues sur les plages de Provence. Durant plusieurs jours, le capitaine sera torturé par les miliciens qui tenteront de lui soustraire les noms des membres de son réseau; plusieurs jours d'angoisse, de souffrance, d'interrogations, ponctués par les souvenirs d'un homme en proie au doute mais soutenu par l'image de sa fille.

A travers une fiction suivie d'éléments biographiques et historiques, les deux auteurs retracent la période de l'occupation à Montpellier et racontent la vie et le calvaire d'un officier de sapeur pompier, martyr de la résistance.

Pierre Dumont et jean Tavoillot, sapeurs pompiers professionnels du département de l'Hérault, sont affectés en service opérationnel au centre de secours principal Jean Guizonnier, implanté dans le quartier de La Paillade à Montpellier.

20.00€

244 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2009
Broché

Paru en 2009
ISBN : 9782750424350

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Le poète Dastros réédité aux Editions Lacour »

« Cet éternel voyageur à contre courant, indépendant et infatigable à la manière des colporteurs de l’écrit des siècles passés, court les terroirs de villes en villages … en quête de vieux ouvrages à réimprimer, de textes rares à éditer, constituant ainsi une toile de milliers de titres rendus à la vie. »

Marie-France Orpi

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2017 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales