aller au menu

Essais

De l'institution du parasitisme comme modèle social

De l'institution du parasitisme comme modèle social

La déresponsabilisation de la nation s'impose comme une évidence, la production de ressources diminue au profit des consommateurs, les intermédiaires prolifèrent au détriment de la qualité de la chaîne de production. Le travail meurt comme la morale s'affaiblit, pourtant les actes humains se doivent d'assurer un semblant de cohésion sociale. La lente transformation sociétale, loin d'être anodine, n'est pas exempte de cette réalité, l'extravagance contribue à l'épanouissement du capitalisme égoïste naissant.
L'individu pour faire société, depuis l'aube des temps modernes, vit aux crochets de ses congénères. L'inactivité, autrefois considérée comme anormale, est aujourd'hui encensée, sa contribution à l'évolution est devenue à la mode, la paresse est devenue la norme établie pour le plus grand malheur de ceux qui pensent encore que le travail peut sauver le grave déficit moral ambiant. Le luxe explose avec l'apparition de produits sans valeur autre que leur aspect commercial. Le loisir d'exploiter des ressources aussi inutiles que néfastes trahit un mal-être bien profond.
L'actif produit ce que l'inactif consomme. L'équilibre naturel ne tardera pas à se rompre, aussi sur la base d'une réflexion sincère s'établit une conviction certaine. L'avènement d'une société incapable de réaliser que sa contre-productivité affaiblit son propre processus évolutif. L'inactivité serait-elle devenue une obligation sociale ? La ponction quotidienne est en marche, l'avènement de lois en ce sens laisse à penser que ce cercle vicieux n'est certes pas près de finir ce que l'esclavage d'antan avait commencé jadis.

8.00€

38 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2019
Broché

Paru en 2019
ISBN : 9782750449766

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Christian Lacour, éditeur colporteur »

« Quand Jean-François Marcelin Ollé prend la route du colportage, il a seize ans. Il part d’Ardiège, son village natal (…) dans les Pyrénées, se dirige vers l’Aude, traverse l’Hérault, le Gard, le Vaucluse, la Drôme,... (…) Marcelin Olé et son clan effectuaient une tournée d’environ 1800 kilomètres, couvrant une quarantaine de départements. »

21-11-2000 - Midi Libre

124 livres

Essais
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales