aller au menu

Dernier chapitre de l'histoire du pape Urbain V

Dernier chapitre de l'histoire du pape Urbain V

Dernier chapitre de l'histoire du pape Urbain V

Une étude (milieu du XIXe siècle) des réactions suscitées par la mort en 1370 de Guillaume de Grimoard, le pape Urbain V. L'auteur explique également les raisons qui conduisirent à ce que son règne, pourtant brillant, soit oublié.


"Les huit années si pleines, si brillantes, de son règne, semblent perdues entre le grand schisme qui les suit de près et ces Saturnales de la Babylone d'occident, rendues trop fameuses par les retentissantes malédictions de Pétrarque. Le sort de beaucoup d'entreprises d'Urbain V, a contribué aussi à l'effacement graduel de sa gloire. La durée trop courte de son pontificat ne lui permit pas d'achever tout ce qu'il avait commencé, de consolider ce qu'il avait exécuté, et, si, de son vivant, comme après sa mort, il a été respecté personnellement et en quelque sorte redouté de tous, l'éclat qu'il avait rendu à la thiare n'en fut pas moins terni par les discordes de ses successeurs. La discipline ecclésiastique se relâcha de nouveau. Les Italiens perdirent bientôt le respect qu'il avait reconquis au successeur de St-Pierre, et on vit Florence, la plus fidèle alliée et le plus ferme soutien du parti Guelfe, faire elle-même la guerre à l'Église. Ainsi les passions des hommes, non moins que le cours des événements, ont semblé conspirer contre les oeuvres d'Urbain V, et contre la juste renommée de son nom."

6.00€

42 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2019
Broché

Paru en 2019
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en XIX
ISBN : 9782750448882

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

35 nouveautés

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales