aller au menu

Meuse

Dictionnaire du Patois Meusien

Dictionnaire du Patois Meusien

Ce petit travail, tout imparfait qu'il est, contribuera peut‑être à conserver au moins le souvenir du vieux langage de nos pères, et à montrer la transition de la langue latine au français actuel . Car, il est bien évident, que, dans sa plus grande partie, le patois, surtout le patois meusien. , se montre le fils allié de la langue latine, et la domination romaine dans les Gaules y est attestée pour ainsi dire par chaque mot. Je n'ai fait qu'indiquer de rares étymologies latines et quelques analogies avec d'autres langues. Je n'ai pas voulu m'obstiner, comme quelques-uns l'ont fait, à trouver une étymologie pour chaque mot, au hasard d'être prétentieux et ridicule. J'ai signalé simplement celles qui me paraissent incontestables. Et si j'en ai hasardé quelques unes, c'est dans l'unique but de mettre sur la voie ceux qui s'occupent spécialement des étymologies. Quant à la prononciation des mots patois j'ai essayé de la rendre facile, en figurant les sons autant qu'il m'était possible, tout en me rapprochant de l'orthographe française d'aujourd'hui.

20.00€

304 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2014
Broché

Paru en 2014
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en XIX
ISBN : 9782750436957

Ajouter au panier

Le saviez-vous ?

« Le roman des écoliers »

« De cette rencontre entre l'éditeur nîmois et l'instit-écrivain meusien, est née une volonté d'œuvrer ensemble pour promouvoir l'écriture et l'édition. C’est ainsi qu'a germé l'idée de publier le petit roman policier, « L'aspirine… c'est la poisse », écrit par les élèves de Pierre Lombard. »

23-05-2000 - L'Est Républicain

193 livres

Meuse
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales