aller au menu

Essais

Le sentiment absurde de la vie

Le sentiment absurde de la vie

Le temps passe, impersonnel, absent, sans raison et sans but. II ne vient de nulle part et ne va nulle part. L'homme, jeté en lui, est, lui, une personne, un être qui aime, qui souffre, qui a de la joie, de l'espoir, une culture, qui crée. La culture s'oppose à la nature. Cet homme, qui nourrit mille espoirs, veut faire quelque chose de sa vie, lui donner un sens. Alors, pourquoi, pourquoi, être soumis à la loi impersonnelle du temps, puisque, moi, homme, je suis une personne, un sujet, un être conscient de lui-même, qui est tout à lui-même, puisque, de toutes mes forces, je veux, à ma vie, une finalité — alors, qu'en fait, elle est soumise au temps qui la conduit à la mort — Alors ? À quoi bon vivre, puisqu'il y a la mort au bout ? 
Tel est le sentiment absurde de la vie.

20.00€

191 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2018
Broché

Paru en 2018
ISBN : 9782750447229

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Christian Lacour, le colporteur éditeur du IIIème millénaire »

« Il est des traditions familiales qui tournent quasiment au sacerdoce. Les différentes générations des éditions Lacour-Ollé se sont consacrées à la vente de livres depuis 1791. D’abord, le colportage a été la règle avant d’être remplacé par la vente en librairie en 1869. A ce jour, c’est donc 35 personnes de cette famille qui, sur 8 générations, ont exercé cette activité. »

10-01-2002 - Le Petit Niçois hebdomadaire - Pascal Gaymard

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales