aller au menu

Insolite

François Forestier 1940-1945. Premier chef d'Etat Major de l'Armée secrète

François Forestier 1940-1945. Premier chef d'Etat Major de l'Armée secrète

François Forestier traverse l'ensemble de la Résistance. A Paris dès le 11 novembre 1940, puis en zone nord, aux côtés du réseau « Musée de l'Homme », ensuite à « Combat Nord », jusqu'à leur anéantissement auquel il échappe de justesse début 1942. Passé en zone sud, il prend immédiatement les fonctions de responsable militaire du mouvement « Combat », puis de premier chef d'État Major de l'Armée secrète jusqu'à son arrestation, le 15 mars 1943. Il est incarcéré à Lyon dans la même cellule que Serge Ravanel, et Raymond Aubrac, qui, avec son épouse Lucie, parvient à le faire évader le 24 mai. Il est évacué trois mois plus tard par avion vers Londres, où, à la demande de Frenay, il dirigera jusqu'en 1945 la « Délégation » des mouvements de résistance, Résistance dont il devient ainsi un porte-parole, et « un observateur privilégié » (H. Noguères), alors même que se mettent en place les acteurs de la Libération. L'auteur : une vie aventureuse conduit son fils, Michel F. Morin, d'Israël aux Caraïbes, de la Guyane aux Balkans, puis à l'Afrique centrale -ou à la Lozère- mais également d'ambassades en préfecture, de la Légion étrangère au ministère de l'intérieur, et aux Nations Unies, où il a été par deux fois chargé de missions de désarmement de milices para-militaires. Il prend la plume aujourd'hui pour évoquer l'action de son père entre 1940 et 1945, permettant à Raymond Aubrac de prêter à François dans sa préface les mots suivants « « Me voici grâce à la piété filiale, grâce surtout au travail méticuleux de mon fils Michel, qui a su creuser les archives et les souvenirs pour me reconstruire ». OEuvre de mémoire, retrouvailles, témoignages, reconstruction... Grâce à un ensemble de documents inédits, l'auteur nous livre un témoignage direct sur ces années de feu, tout en dressant un portrait vigoureux de son père, « une personnalité attachante, qui tient sa place dans l'Histoire de la France » (R. Aubrac).

20.00€

350 pages
20 x 15 cm
Imprimé en 2003

Paru en 2003
ISBN : 2-7504-0354-5

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Inscriptions pour le prix Lacour 2002 »

« (…) Les éditions Lacour-Ollé existent depuis 1791. La famille se consacre à la vente des livres par le colportage, puis par un commerce de librairies, en 1869. A ce jour, plus de trente-cinq personnes de cette famille sur huit générations ont exercé cette activité. »

02-01-2002 - La Dépêche du Midi

76 livres

Insolite
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales