aller au menu

Gard

Histoire de Jean-l'ont-pris

Histoire de Jean-l'ont-pris

Conte languedocien du XVIIIème siècle

Il n'est pas de poète patois plus populaire en Languedoc que l'abbé Fabre. C'est le grand poète comique de la contrée. Un admirateur enthousiaste et fanatique de ses oeuvres disait: "sa gaîté ferait rire un mort." Les languedociens l'aiment et l'admirent, et rient de confiance à son seul nom, comme les Espagnols au nom de Cervantès. Les vieilles femmes, dans le midi, lisent l'abbé Fabre (Favre) sans lunettes: elles le savent par coeur. Il entre dans l'éducation de l'enfance bien avant La Fontaine. "Un seigneur de la Vaunage, en se retirant un jour à son château, entendit à deux cents pas devant lui un homme qui s'égosillait en chantant et en répétant à tout moment: la bonne aventure, ô gué ! la bonne aventure. La joie de ce chanteur lui donna la fantaisie de le rejoindre pour savoir quelle bonne aventure le faisait crier si fort en chemin."





15.00€

76 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2014
Broché

Paru en 2014
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en 1877
ISBN : 9782750434007

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Christian Lacour, le colporteur éditeur du IIIème millénaire »

« Il est des traditions familiales qui tournent quasiment au sacerdoce. Les différentes générations des éditions Lacour-Ollé se sont consacrées à la vente de livres depuis 1791. D’abord, le colportage a été la règle avant d’être remplacé par la vente en librairie en 1869. A ce jour, c’est donc 35 personnes de cette famille qui, sur 8 générations, ont exercé cette activité. »

10-01-2002 - Le Petit Niçois hebdomadaire - Pascal Gaymard

347 livres

Gard
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales