aller au menu

Tarn

Histoire de la confrérie des pénitents blancs et de la paroisse de Saint-Pierre de Rabastens (1608-1896)

Histoire de la confrérie des pénitents blancs et de la paroisse de Saint-Pierre de Rabastens (1608-1896)

Chapitre I: Les confréries de Pénitents
A quelle époque se sont-elles établies dans l'Eglise ?
Chapitre II: Bulle du pape Paul V en faveur de la Confrérie des Pénitents Blancs de Rabastens.
Chapitre III: Donation de Mgr andré gabriel Dumas, bourgeois de Rabastens, à la dévote confrérie des Pénitents Blancs.
Chapitre IV: Construction de la chapelle des Pénitents Blancs. Acquisitions faites en 1623, 1624 et 1654.
Chapitre V: Autres donations, faites à la Confrérie des Pénitents Blancs. Construction d'un rétable.
Chapitre VI: l'archevêque d'Albi se fait recevoir membre de la Confrérie. Etablissement de l'oraison des Quarante Heures dans la chapelle des Pénitents Blancs.
Chapitre VII: la chapelle des Pénitents Blancs durant la période révolutionnaire, ses diverses acquéreurs. En l'an V, on y exerce publiquement les cérémonies du culte catholique.
Chapitre VIII: rétablissement du culte catholique à Rabastens après le Concordat.
Le seul prieuré est maintenu comme unique paroisse sous le vocable de Notre-Dame du Bourg.
Chapitre IX: Démarches faites par M. Le Chanoine de Rolland pour l'érection en succursale des Pénitents Blancs. Opposition du curé Lalande.
Chapitre X: M. l'abbé louis-hippolyte Crouzet est nommé premier curé de Saint-Pierre, le 1er janvier 1832. Ouverture de la succursale, le dimanche de l'Epiphanie 1832.
etc...

15.00€

193 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2011
Broché

Paru en 2011
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en 1899
ISBN : 9782750426897

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

82 livres

Tarn
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales