aller au menu

Tauromachie

Histoire de la corrida au Vigan

Histoire de la corrida au Vigan

Les toros ont manqué leurs rendez-vous avec les Cévennes mais ils n'ont pas abandonné pour autant et si, occasionnellement, on a pu voir des arènes portatives s'installer pour un jour ou deux ans la région, on peut constater que depuis une paire d'années, à l'occasion des fêtes d'Isis, les bious de Camargue sont revenus chez nous avec succès. Abrivados, bandidos et encierros, toute la panoplie camarguaise adaptée aux populations cévenoles, voilà certainement un bel avenir taurin pour le Vigan.

8.00€

48 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 1994
Broché

Paru en 1994
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en 1994
ISBN : 9782869719118

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Christian Lacour, éditeur colporteur »

« Quand Jean-François Marcelin Ollé prend la route du colportage, il a seize ans. Il part d’Ardiège, son village natal (…) dans les Pyrénées, se dirige vers l’Aude, traverse l’Hérault, le Gard, le Vaucluse, la Drôme,... (…) Marcelin Olé et son clan effectuaient une tournée d’environ 1800 kilomètres, couvrant une quarantaine de départements. »

21-11-2000 - Midi Libre

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales