aller au menu

Juliette Sikora, par Anne de Lierre

(29/10/2015)

Juliette Sikora, par Anne de Lierre

Lettres aux pairs (éditions Lacour) porte un sous-titre, au-dessus de la belle illustration de la couverture du livre : « L 'enquête sur soi pour parer au principe de précaution ? » Ce deuxième livre de Juliette Sikora, Lettres aux pairs, est un roman qui traite de l'amour, et surtout de l'amour filial. Mais elle avertit le lecteur dans son avant-propos : c'est aussi un traité de psychologie. Le thème est grave ; elle cite la loi contre « l'abus des faibles et autres manipulations ». Elle se réfère, dans cet ouvrage très dense, à Marie-France Hirigoyen, Bruno Bettelheim et Hanna Arent. L'histoire naît d'une rencontre fortuite de deux adultes qui, amis dans leur adolescence, s'étaient perdus de vue : Isadorée et Philippe. La flèche de Cupidon s'arrête sur le rideau glauque et opaque, derrière lequel Philippe se démêle d'un drame filial. L'amour sera-t-il triomphateur ? Juliette Sikora manie la plume avec finesse et intelligence. À travers ce livre, les extraits, les citations fort à propos, éclairent tel un phare le dire du conteur et captent les lecteurs par la richesse de ses maîtres à penser. Et à travers ces 320 pages d'écriture, des pépites ne manquent pas. En voici une : «Le temps se moquait des heures. Il déshabillait crapuleusement les minutes, dans un art consommé de connaisseur. » Lettres et arts septimaniens, numéro 142, Narbonne Octobre 2015.

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales