aller au menu

Rois de France, coll Montjoie Saint-Denis

La bataille de Montréjeau

La bataille de Montréjeau

L'insurrection catholique et royale de 1799 en Midi-Pyrénées

En 1799, sont encore présents dans les mémoires la guillotine et le souvenir de scènes féroces des répressions personnifiées sous la terreur par les amis de Fouquier-Tinville : Chaudron-Rousseau et Vadier, et en particulier le massacre du séminaire Saint-Firmin d'Ax-les-Thermes du 13 août 1792 où des prêtres réfractaires et des fidèles arrêtés et enfermés dans ce séminaire devenu prison sont frappés et égorgés par des sans-culottes armés de massues, haches et couteaux.
Les royalistes dominent dans les villages et la plupart des petites villes du sud-ouest.
Toulouse, aux mains des révolutionnaires, fait exception ainsi que quelques villes moyennes comme Tarbes.
C'est depuis ces villes qui font figure de places fortes jacobines, où il a concentré ses troupes, que le pouvoir révolutionnaire mène des opérations ponctuelles de répression, dans les campagnes et les villages.
Partout, les populations rurales résistent systématiquement aux mesures de déchristianisation, protègent les prêtres réfractaires.
Des offices sont célébrés dans la clandestinité, ou même publiquement malgré l'opposition des représentants locaux des autorités révolutionnaires.
En de nombreux endroits, les paysans incendient les symboles révolutionnaires, détruisent les arbres de la Liberté.
De violentes insurrections éclatent en août 1799 en Ariège, dans l'Aude, en Haute-Garonne, dans le Gers, le Tarn, le Lot, le Lot-et-Garonne, et allaient s'étendre jusqu'aux portes de Toulouse et faire plus de quatre mille morts.

10.00€

36 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2020
Broché

Paru en 2020
ISBN : 9782750452100

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Christian Lacour, le colporteur éditeur du IIIème millénaire »

« Il est des traditions familiales qui tournent quasiment au sacerdoce. Les différentes générations des éditions Lacour-Ollé se sont consacrées à la vente de livres depuis 1791. D’abord, le colportage a été la règle avant d’être remplacé par la vente en librairie en 1869. A ce jour, c’est donc 35 personnes de cette famille qui, sur 8 générations, ont exercé cette activité. »

10-01-2002 - Le Petit Niçois hebdomadaire - Pascal Gaymard

211 livres

Rois de France, coll Montjoie Saint-Denis
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2020 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales