aller au menu

Résultats de votre recherche

La France et les oeuvres indigènes en Algérie

La France et les oeuvres indigènes en Algérie

Telle qu'on peut la reconstituer aujourd'hui à l'aide des documents historiques, la société indigène de 1830 est de forme oligarchique: quelques dignitaires turcs et de grands chefs arabes investis du commandement, d'assez haute allure d'ailleurs, tenant le pays sous leur autorité jalouse, fantaisiste, despotique, sans limite, ni contrôle; - et la foule grouillante des douars, attardée à un stade de nomadisme pastoral, qui n'eut jamais les caractères d'idylle politique prêtés par Renan aux tribus de l'Arabie. A côté des "fils de la tente vagabonde", des groupements fermés de sédentaires: à demi-démocratiques en Kabylie, où la djemaa dirige et réglemente la communauté, de type instable comme l'Aurès, l'Ouarsenis, le Dahra, où l'étroit particularisme berbère s'amollit déjà au souffle des influences "arabes"; des fellahs perdus dans les plaines fertiles du Tell, dans quelques enclaves des Haut-Plateaux...

18.00€

111 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2008
Ce livre est illustré
Broché

Paru en 2008
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en 1900
ISBN : 2-7504-1708-2

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Christian Lacour, éditeur colporteur »

« Quand Jean-François Marcelin Ollé prend la route du colportage, il a seize ans. Il part d’Ardiège, son village natal (…) dans les Pyrénées, se dirige vers l’Aude, traverse l’Hérault, le Gard, le Vaucluse, la Drôme,... (…) Marcelin Olé et son clan effectuaient une tournée d’environ 1800 kilomètres, couvrant une quarantaine de départements. »

21-11-2000 - Midi Libre

Recherche simple sur le mot : "les histoires de sandre"

1586 livres

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales