aller au menu

La source Miraton à Châtel-Guyon

La source Miraton à Châtel-Guyon

La source Miraton à Châtel-Guyon


S'il est fait mention des eaux de Châtel-Guyon dès la seconde moitié du XVII' siècle, il faut néanmoins attendre 1871 pour que le médecin parisien Adolphe Gubler leur reconnaisse une qualité thérapeutique alors très prisée : celle de « purger sans douleur ». En 1878, la Société des eaux minérales de Châtel-Guyon (SEM) est créée. Cette société s'accapare la totalité des ressources et, vers 1900, elle n'exploite pas moins de 21 captages ! Parmi eux, seule la source Gubler — « captée de manière à conduite directement l'eau minérale du griffon à la bouteille en évitant tout contact avec l'air extérieur » — est embouteillée et expédiée avec succès vers les principales villes de l'Hexagone. Ce monopole ne va cependant pas durer. Un pharmacien opiniâtre, Gilbert Miraton, ne va guère tarder à le remettre en question...

6.00€

30 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2017
Ce livre est illustré
Broché

Paru en 2017
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en XIX
ISBN : 9782750445232

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Christian Lacour, éditeur colporteur »

« Quand Jean-François Marcelin Ollé prend la route du colportage, il a seize ans. Il part d’Ardiège, son village natal (…) dans les Pyrénées, se dirige vers l’Aude, traverse l’Hérault, le Gard, le Vaucluse, la Drôme,... (…) Marcelin Olé et son clan effectuaient une tournée d’environ 1800 kilomètres, couvrant une quarantaine de départements. »

21-11-2000 - Midi Libre

35 nouveautés

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2017 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales