aller au menu

Les Cévennes

La vache à Colas pourquoi pas ?

La vache à Colas pourquoi pas ?

Présentée ici par jean-claude Faye

Un beau jour de printemps où je retrouvais des copains sur le pont du village, après un long silence, l'index pointé dans ma direction, l'un d'eux me héla. Je me trouvais à une vingtaine de mètres. « Voilà la vache à Colas » dit-il à haute voix ! Moi qui pensais être un taureau bien monté ! Je n'avais pas meuglé ! Je tâtais l'un de mes seins, il était plein de muscles, pas d'un produit lacté ! Me serai-je malgré tout transformé ? J'étais bien sur deux pattes, pardon, deux jambes ! Oh ! Je ne suis pas plus dérangé que cela après tout, la vache est l'âme des champs, c'est poétique, il me plaît de le penser... mais j'aurais préféré qu'on m'appela Taureau ! Qui pouvait bien être Colas ? Je ne suis pas stupide ni niais à ce point ! S'il me voit comme une vache je ne suis donc pas un vulgaire corbeau ou un geai ? Il se moquait ! Hilares les autres! J'avais une tête en accent circonflexe quand je les eus rejoints. J'exigeais aussitôt une explication, avant tout autre préambule, alors que nous assistions à des retrouvailles de copains d'école. J'étirais les lèvres pour imiter un sourire mais intérieurement je commençais à me demander si j'avais eu raison d'accepter cette rencontre. Je mugissais intérieurement, inquiet à l'idée que nous allions passer une soirée à converser dans un langage initiatique, la gueule ruminant de l'herbe. NON ! La bouche mastiquant du chewing gum. Nous nous sommes salués pourtant, en nous tapotant le dos du plat de la main, sans un mot, les visages éclairés, enfin ! C'est alors que l'un d'eux, comprenant mon insuffisance cognitive, Jean de Bionne, s'éclaircit la voix en toussant puis m'apprit en langage accessible cette fois que comme protestant, parpaillot ou encore huguenot je méritais qu'il me conta une anecdote datant du moyen-âge ; elle me liait à la vache d'un dénommé Colas Palmier, Cette courte histoire s'amplifia d'elle même, en passant de taverne en taverne, commença t-il par me dire, pour finalement engendrer beaucoup de bruit et de tracas... Je propose à M. Sédège de vous la rapporter maintenant. Vous êtes d'accord ? Alors suivons le ...

15.00€

123 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2015
Broché

Paru en 2015
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en 1868
ISBN : 9782750438111

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : une livre chaque jour »

« Son dynamisme hissa, en 1998, cette originale entreprise à la huitième place des groupes d’édition les plus productifs en France …. Un petit poucet régionaliste parmi les grands nationaux, en somme… Sur leur lancée, les éditions Lacour ont battu, en 1999, encore un record, publiant, en une année, 363 titres. »

Midi Libre - M.-L.G

239 livres

Les Cévennes
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales