aller au menu

Les Cévennes

Le château de Brisis et son Chartrier

Le château de Brisis et son Chartrier

Tome 1 - 1185/1400 (2ème édition)

" Le XIIème siècle est encore confus dans les notes des érudits mais dans le XIII siècle Pierre Hérail de Brézis est l'époux d'une Blandine d'Anduze et il a quelque 14 enfants dont un chevalier de St-Jean de Jérusalem.
Il y a lieu de penser que c'est de son vivant ou dans le siècle précédent que fut construite la Tour de Brézis.
Au cours du XIIIème siècle et au début du XIVème siècle on voit les Hérail dans les Chartes aussi souvent à propos de la Garde-Guérin que de Brézis.
La Garde était depuis longtemps la curieuse petite république de seigneurs-pariers que l'on sait et chacune des familles parières se savait sortie de l'un des quatre lignages primitifs: les Gancalmens, les Betrandencs, les Jaules et les Hérails.
Ces derniers comme les autres avaient un pied à la Garde et un autre dans les héritages extérieurs qui leur étaient particuliers. Ils eurent aussi des droits à Castanet, ce rustique bijou que de longs efforts semblent sauver des eaux d'un lac de barrage et à la Rochette-Héral sur le Goulet. A la Garde quand venait leur tour ils devaient assurer les devoirs de leur fief au "Feu commun" mais c'est à Brézis finalement qu'ils feront 600 ans leur demeure, c'est de Brézis qu'ils porteront le nom..."
Cet ouvrage est le fruit d'un travail de plusieures années de recherches et de patience du Vicomte d'Hérail de Brisis sur sa famille et ascendants.
Un travail généalogique fort utile pour les descendants, très documenté et illustré.

30.00€

168 pages
21 x 29.27 cm
Imprimé en 2010
Ce livre est illustré
Broché

Paru en 2010
ISBN : 9782750419417

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

232 livres

Les Cévennes
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales