aller au menu

Essais

Le Mai et sa belle

Le Mai et sa belle

Survivance d'une coutume païenne, de la déesse Maïa au brin de muguet

La saison du renouveau occupait une place singulière dans la religion celte, on devait aider la nature, l'avoir de son côté en lui rendant hommage...
"le ciel symbolisait le père et la terre la mère ... l'arbre devenait le lien entre la terre et le ciel ... il était un symbole de vie, un symbole de fécondité".
C'est ainsi que serait né le culte des arbres et des fontaines. La chrétienté devra lutter longtemps contre ces superstitions. Tout au long du Moyen Age, elle n'aura de cesse d'interdire aux fidèles, d'allumer des chandelles auprès des arbres et des fontaines.
Sur les traces de cette coutume païenne, Marie José Guigou nous emmène aux temps les plus reculés, aux temps des rites gaulois et romains.
Elle nous fait traverser les siècles en mettant en exergue le trait d'union continu entre le culte de l'arbre de Mai .....

15.00€

149 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2005
Ce livre est illustré

Paru en 2005
ISBN : 2-7504-1092-4

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Christian Lacour, éditeur colporteur »

« Quand Jean-François Marcelin Ollé prend la route du colportage, il a seize ans. Il part d’Ardiège, son village natal (…) dans les Pyrénées, se dirige vers l’Aude, traverse l’Hérault, le Gard, le Vaucluse, la Drôme,... (…) Marcelin Olé et son clan effectuaient une tournée d’environ 1800 kilomètres, couvrant une quarantaine de départements. »

21-11-2000 - Midi Libre

115 livres

Essais
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales