aller au menu

Meuse

Les campagnes dans le Verdunois au XIème siècle

Les campagnes dans le Verdunois au XIème siècle

Les campagnes alors n'étaient habitées que par deux classes d'hommes: par les propriétaires fonciers ou seigneurs, et par les serfs.
Les seigneurs, ou propriétaires fonciers, étaient tous fils des anciens conquérants de la Gaule qui s'étaient partagés la terre, comme les soldats partagent le butin d'une ville prise d'assaut. Quelques Gallo-Romains, restés ou devenus puissants sous les fils de Clovis, avaient eu aussi leur part de terre, ou l'avaient conservée.
Les villes seules et leurs habitants, avons-nous dit déjà, étaient restés libres et libres aussi étaient leurs terres partout où ils les possédaient.
Les habitants des campagnes conquises et partagées avaient suivi le sort du sol sur lequel ils se trouvaient; et, comme le sol, ils étaient devenus propriété du vainqueur.

10.00€

53 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2011
Broché

Paru en 2011
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en 1882
ISBN : 9782750427979

Ajouter au panier

Le saviez-vous ?

« Le roman des écoliers »

« De cette rencontre entre l'éditeur nîmois et l'instit-écrivain meusien, est née une volonté d'œuvrer ensemble pour promouvoir l'écriture et l'édition. C’est ainsi qu'a germé l'idée de publier le petit roman policier, « L'aspirine… c'est la poisse », écrit par les élèves de Pierre Lombard. »

23-05-2000 - L'Est Républicain

193 livres

Meuse
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales