aller au menu

Haute-Garonne

Les établissements gallo-romains de la plaine de Martres-tolosane

Les établissements gallo-romains de la plaine de Martres-tolosane

TABLE MATIÈRES.


I.INTRODUCTION :


1.La plaine de Martres-Tolosanes 


2.Trouvailles et recherches antérieures. 


3. Nouvelles recherches


La Grande VILLA de CHIRAGAN :


I. Les constructions et les ouvrages :


Description de la villa 


A. Grand massif de constructions sud.ouest, et galerie nord-sud 


B. 1" ligne de bâtiments parallèle à la Garonne.-


C. 2' ligne de bâtiments parallèle â la Garonne 


D. 3' ligne de bâtiments parallèle à la Garonne. 


E. Constructions situées le long du mur est  


F.ligne de bâtiments parallèle à la Garonne 


G. Murs de clôture  


II. Canaux et rigoles 


I. Chemins et allées 


K. Terrain recouvrant les constructions, amas de


L. Constructions et ouvrages situés en dehors du mur Je turc, dans un rayon de 5oo mètres


2.Étude technique des constructions; exploration des amas décombres 


A. Gros œuvre. 


B. Décoration architecturale 


C. Exploration des amas de décombres


II. Les objets recueillis dans les fouilles :


1. Répartition des objets dans les différentes parties de 6


2. Étude des objets autres que les sculptures 


3. Étude de la décoration sculpturale 


A. Ornements architectoniques.


B. Ensembles décoratifs. 


C.Statues, statuettes, reliefs


D.Bustes-portraits 


E.Ensemble de la décoration sculpturale 


III. Les développements successifs de la villa; sa destruction 


Premier état, Deuxième état,Troisième état, Quatrième état: Développements successifs de la villa; sa destruction etc...


 


 

20.00€

295 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2012
Broché

Paru en 2012
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en XIXe
ISBN : 9782750428495

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

110 livres

Haute-Garonne
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales