aller au menu

Templiers

Les lourds secrets de l'église templière de Montsaunes

Les lourds secrets de l'église templière de Montsaunes

Si, pour certains, les Templiers "ne furent que des hommes de guerre et des banquiers", pour d'autres "les Templiers ont des contacts avec l'Orient, et qu'ils en ont ramené des idées, des conceptions nouvelles, et parfois, des hommes".
Pour d'autres enfin, "ils ont renié Jésus et craché sur la croix. De toute évidence, l'Ordre du temple était double... il était double à cause du secret, qui cachait obligatoirement quelque chose. Le temple était un Ordre Noir".
Jean Markale conclut: "les légendes ne surgissent jamais de rien, mais bien souvent on s'aperçoit qu'elles correspondent à une certaine réalité, mise en image et codifiée symboliquement, pour être transmise à travers les générations, sous une forme accessible seulement à ceux qui sont assez initiés pour en comprendre le sens."
C'est ce que l'on retrouve à l'église templière de Montsaunes, située au fin fond du Comminges, à l'époque étape sur le chemin de Compostelle.
Que faisaient là, en 1180, les Templiers, "la milice du christ", censée défendre son tombeau à Jérusalem ?
Pourquoi y retrouve-t-on, entre autres, la reproduction de la fresque de la "pesée des âmes" de la Pyramide de Kéops ? Pourquoi autant de symboles ésotériques, à la place des traditionnelles fresques Christiques ?
Ce n'est qu'il y a quelques années, en voulant débarrasser les murs des enduits du XIXème siècle, que l'on fit cette troublante découverte.
Une équipe de Compagnons tente ici de donner quelques repères pour les initiés et les hérétiques, "ceux qui cherchent à savoir".

15.00€

250 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2007
Ce livre est illustré
Broché

Paru en 2007
ISBN : 2-7504-1630-2

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

37 livres

Templiers
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2017 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales