aller au menu

Lozère

Les statuts de la communauté des seigneurs pariers de la Garde-Guérin en Gévaudan

Les statuts de la communauté des seigneurs pariers de la Garde-Guérin en Gévaudan

1238-1313

Le château de la Garde-Guérin, dont les ruines dominent encore aujourd'hui les pentes abruptes de la vallée supérieure du Chassezac, commandait au moyen-âge, sur les confins du Gévaudan et du Vivarais, une route très fréquentée, l'ancienne voie regordane, qui reliait Nîmes à l'Auvergne. Cette situation du château avait créé, pour les "pariers" qui s'en partageaint la seigneurie, des revenus importants, mais aussi des charges exceptionnelles. Ils constituaient, en effet, une sorte de milice policière, de gendarmerie chargée d'assurer dans ces parages le bon ordre sur la voie regordane. En retour, outre les revenus ordinaires de la seigneurie, les pariers se partageaient le produit de deux droits particulièrement lucratifs: le péage, prélevé en vue de maintenir la viabilité de la route; le guidage, perçu en échange de la protection que la milice garantissait aux marchands et à leurs convois.

10.00€

45 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2010
Broché

Paru en 2010
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en XIXème
ISBN : 9782750424091

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Christian Lacour, l’auteur oublié »

« L’arbre cachant parfois la forêt, l’éditeur régionaliste bien connu masque en fait un auteur émérite. Christian Lacour a publié sous différents pseudonymes une vingtaine d’ouvrages pertinents, (…). »

24-12-2000 - La Dépêche du Midi

228 livres

Lozère
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales