aller au menu

Gard

Moi, julien, dit l'hospitalier

Moi, julien, dit l'hospitalier

Pèlerin de Saint-Gilles, établi passeur au bord du Gardon, sur le chemin de Regordane ...

A la fin du XIIe siècle, un prêtre attaché à l'abbatiale de Saint-Gilles recueille les mémoires d'un certain Julien, dit l'Hospitalier, qui s'est installé passeur au bord du Gardon, au débouché du chemin de Régordane, où avec Clarisse son épouse il héberge les pauvres pèlerins. Le récit, sous forme autobiographique, rapporte sa longue errance sur tous les grands chemins de pèlerinage (Rome, Jérusalem, Saint-Jacques), où il tente d'abord d'échapper à une terrible prédiction, puis d'expier le meurtre de son père et de sa mère, jusqu'à cette nuit de tempête où l'hospitalité inconditionnelle accordée à un misérable lépreux vaudra enfin aux deux époux de retrouver la paix. Loin des clichés légendaires ou de la vision saint-sulpicienne de Flaubert, ce récit confère au personnage de Julien une dimension dramatiquement mais tout simplement humaine et redonne à l'épouse un rôle de tout premier plan. Il pose clairement le problème des rapports de la destinée et de la responsabilité individuelle, du rôle de l'amour et du pardon face à la haine, à la violence et au rejet de l'autre. Un récit à lire et à méditer sur le grand chemin de Saint-Gilles. Jean-Pierre PERROT, docteur d'Etat, a été professeur des Universités (langue et littérature du Moyen-Âge), spécialiste d'hagiographie médiévale. Il écrit désormais des textes adaptés ou inspirés d'oeuvres du Moyen Âge.

15.00€

84 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2015
Broché

Paru en 2015
ISBN : 9782750438098

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

350 livres

Gard
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales