aller au menu

Alpes de Haute-Provence

Montaride, récit historique, mémoires d'un grand témoin dans l'affaire de Lurs

Montaride, récit historique, mémoires d'un grand témoin dans l'affaire de Lurs

Août 1952, l'affaire Dominici. Pendant des mois l'actualité a été mobilisée par le mystérieux et triple crime de la famille Drummond. Une enquête hésitante, un procès sans fin, émaillé de rebondissements, au cours duquel les témoins reviennent sur leurs déclarations, tandis que de fantomatiques agents secrets viennent embrouiller à plaisir une situation déjà peu claire. Puis la condamnation à mort du patriarche de la Grande Terre, Gaston Dominici; l'intervention du président Coty qui commue sa peine en réclusion criminelle; celle du Général de Gaulle qui le grâcie; sa libération et sa mort peu après.
L'action de la justice est éteinte, l'affaire est classée mais le doute plane toujours.
Et ce n'est pas la récente émission des "Dossiers de l'écran" qui l'a levé. Mais au moins le film et le débat auront-ils fait l'accord sur le point essentiel: les principaux témoins, à un moment ou à un autre, n'ont pas dit la vérité. Toute la vérité. Et l'on ne pouvait s'empêcher de penser, à la fin de l'émission, que là tout près, parmi les personnes rassemblées sur le petit écran, quelqu'un savait...
Il y a pourtant dans cette affaire au moins une personne qui, elle, n'a jamais menti. Qui en tout cas n'a jamais varié, depuis 28 ans, dans ses déclarations: Antoine Llorca, ouvrier agricol, originaire de Villeneuve-lès-Avignon, où il est né en 1913 et demeurant actuellement à Saint-Alexandre, près de pont-Saint-Esprit...

15.24€

100 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 1999
Broché

Paru en 1999
ISBN : 2-869-718722

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

47 livres

Alpes de Haute-Provence
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales