aller au menu

Aude

Montségur et le trésor du Razès

Montségur et le trésor du Razès

"L'historien qui oserait présenter un fait, une thèse historique à partir d'une intuition personnelle ou reposant sur une supposition serait considéré par ses pairs comme un hérétique de la profession.
A contrario qui oserait contester à un simple amateur, simplement amoureux de l'histoire, donc affranchi de toute déontologie professionnelle la liberté de penser, de méditer, d'imaginer, de rêver, d'écrire et d'inviter ses lecteurs à la réflexion, à la méditation, à l'imagination, au rêve en rapprochant deux évènements reconnus par l'histoire et en établissant entre eux une liaison fondée, non sur le "certain", mais sur le "plausible" ?
C'est en usant de cette liberté naturelle que j'ai écris ce livre.
Je l'ai écrit d'abord pour moi-même: il m'a permis de meubler les vides de ces longues et monotones journées d'hiver de ma quatre-vingt-neuvième années.
Je l'ai écrit aussi à l'intention du lecteur sourcilleux dont la rigueur intellectuelle ne tolère aucune déviance aux vérités du passé en lui rappelant que ce passé, l'histoire, notre histoire peut comporter des zones d'ombre, des recoins inexplorés, des vides ou s'engouffrent l'imagination et le goût de la dissertation.
Mon livre ne présente pas une thèse relevant de l'histoire mais exprime, tout simplement, une hypo-thèse dont j'assume la responsabilité."
Aimé Sarda

10.00€

105 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2007
Broché

Paru en 2007
ISBN : 2-7504-1436-9

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

174 livres

Aude
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales