aller au menu

Ardèche

Notice historique, physiologique et thérapeutique sur les eaux minérales et thermales de Neyrac

Notice historique, physiologique et thérapeutique sur les eaux minérales et thermales de Neyrac

L'établissement thermal de Neyrac, situé sur la rive droite de l'Ardèche, dans un gracieux vallon de forme circulaire, qui a son embouchure dans la rivière, se trouve dans les meilleures conditions de site, de climat, de salubrité et de richesse en eaux minérales. L'aspect de ce pays, qui rappelle par ses larges coulées de laves et de basaltes, les immenses soulèvements volcaniques des montagnes du Vivarais, décrits avec tant de soin par Faujas de Saint-Fond et Giraud Soulavie, offre au géologue, au minéralogiste et au touriste, un attrait de plus d'un genre. La grande quantité de gaz acide carbonique qui se dégage incessamment autour de ces sources, soit à l'état libre, soit à l'état de combinaison, en formant dans ce dernier cas, des bicarbonates avec excès d'acide, donne quelque crédit à l'Opinion de M. Delmas, qui croit à l'existence de volcans mal éteints dans cette partie du Vivarais. En effet, sans parler des Mofettes historiques (situées à la base même de la montagne formée par l'ancien volcan, aujourd'hui éteint du Soulhol), à quelques mètres des sources de Neyrac, il existe encore, jusque dans l'Ardèche, quelques sources minérales qui décèlent le gaz acide carbonique et les dépôts de carbonate de chaux et de magnésie que l'on observe dans. les. excavations des roches granitiques du lit de la rivière. Les eaux minérales de Neyrac, remarquables, tant par la variété de leur composition, que par la puissance de leurs effets thérapeutiques, sont connues et exploitées depuis les temps les plus reculés de notre histoire.

6.00€

30 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2015
Broché

Paru en 2015
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en XIX
ISBN : 9782750437060

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

55 livres

Ardèche
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales