aller au menu

Sur les routes d'Afrique, entre ignames et caféiers

Sur les routes d'Afrique, entre ignames et caféiers

Sur les routes d'Afrique, entre ignames et caféiers

Une cuisine sans frontières
Les caractères indiens de la cuisine mozambicaine sont très anciens puisque les commerçants originaires de Diu et de Daman au nord de Bombay, se sont installés dans les zones côtières (à Quelimane, Sofala, Inhambane ou sur l'île du Mozambique) en 1686, date de la création de la Compagnie des Mahajans, qui, par décision royale, détient le monopole du commerce entre la colonie portugaise et Diu. Même si la communauté hindoue a toujours été mal acceptée sous l'ère coloniale, certaines saveurs d'origine hindoue demeurent dans certains plats très prisées au Mozambique. Les restaurants de Maputo ou de Beira proposent des rogans josh, des satays et bien sûr de nombreux currys (qu'on nomme aussi carils). Ajoutons que les commerçants indiens sont légion sur tout le territoire, soit qu'ils gèrent des supermarchés soit qu'ils exploitent des lofas, petites échoppes qui regorgent de produits de première nécessité et dans lesquelles viennent s'approvisionner les gens du peuple.
Quant à la référence portugaise, elle est encore bien présente dans la sphère culinaire du pays même si ce dernier est devenu indépendant politiquement en 1975. Dans la capitale, il est banal de se régaler d'une açorda (sorte de panade) à la morue, à l'ail ou aux fruits de mer ou d'une cataplana (préparation poêlée), de pâtisseries héritées tout droit des couvents de la métropole ou de vin du Minho.

8.00€

97 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2019
Broché

Paru en 2019
ISBN : 9782750449193

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Christian Lacour, le colporteur éditeur du IIIème millénaire »

« Il est des traditions familiales qui tournent quasiment au sacerdoce. Les différentes générations des éditions Lacour-Ollé se sont consacrées à la vente de livres depuis 1791. D’abord, le colportage a été la règle avant d’être remplacé par la vente en librairie en 1869. A ce jour, c’est donc 35 personnes de cette famille qui, sur 8 générations, ont exercé cette activité. »

10-01-2002 - Le Petit Niçois hebdomadaire - Pascal Gaymard

35 nouveautés

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales