aller au menu

Hérault

Taillevent

Taillevent

"Vers 1835, l'Espinouze, du Caroux au Marcou, n'avait pas une vallée, une combe, une fissure de roc, un plateau qui ne fussent habités. Ici, le gros bourg de Saint-Gervais-sur-Mare; plus loin, le village de Castanet-le-Haut; puis les hameaux de Rosis et de Douch; puis, à gauche et à droite, derrière et devant, cent métairies, cent bordes éparpillées. Roquefixade, un endroit de quarante feux, blotti à la base du Roudil, bloc granitique qui, de l'Hérault, profile sa croupe sombre vers le Tarn, Roquefixade est certainement le coin de l'Espinouze qu'on a dû envahir le dernier. C'est que là tout était obstacle à la vie: pas un pouce de terre végétale; des pierres roulées, encore des pierres roulées se déployant à perte de vue comme une lèpre hideuse, des hauteurs du Roudil, toujours disposé à de nouveaux éboulements, au fond du val d'Aigues-torte, sans un arbre, sans une touffe de gazon. Mais il y avait de l'eau dans le quartier de Roquefixade, et cette eau, abondante, saoureuse, jaillissant de la roche déchiquetée, arracha ce pays perdu à sa désolation." Ferdinand Fabre

20.00€

388 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 1999
Ce livre est illustré
Broché

Paru en 1999
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en 1895
ISBN : 9782844062093

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour, gros éditeur français »

« On le surnomme l’éditeur fou. Lui, qui, dès 1983 et la fondation de sa maison d’édition, avouait deux objectifs : " Traquer les pages insolites et publier le plus grand nombre d’ouvrages. " »

09-07-1998 - Midi Libre - M.-L.G.

264 livres

Hérault
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales