aller au menu

Essais

Tien men (tête à l'envers)

Tien men (tête à l'envers)

Ou l'inventaire du langage

*Léonard de Vinci, génie universel contrairement à une idée générale logique, ne jouissait pas à son époque du prestige d'un homme instruit, car il n'avait pas reçu d'éducation classique et n'écrivait pas en latin. Cet état de fait lui amena cette réflexion: "si comme eux, je n'allègue pas les auteurs, c'est chose bien plus grande et plus rare d'alléguer l'expérience, maîtresse de leurs maîtres. Ils vont gonflés et pompeux, vêtus et parés non de leurs travaux, mais de ceux d'autrui". Surtout, lecteur interloqué n'allez pas penser une seconde que Louis Ramet, même fier de son oeuvre ait la stupidité d'accoler pour des raisons bassement commerciales, le génie de Léonard à ses postulats qui méritent néanmoins une lecture. Une chose est commune néanmoins à ces deux personnages, Léonard n'écrivait pas en latin et Louis Ramet considère l'envahissement politique et militaire du latin comme une humiliation.

20.00€

295 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2012
Broché

Paru en 2012
ISBN : 9782750428518

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2020 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales