aller au menu

Gard

Un automne 42 à Gaujac en gard rhodanien

Un automne 42 à Gaujac en gard rhodanien

Au fil des pages, c'est la chronique durant l'automne 42, d'un village, Gaujac, et ses alentours, qui se dessine avec pour toile de fond, une pittoresque grange, située dans le quartier du Pré-communal, lieu même qui abrita la naissance de l'auteur.
C'est aujourd'hui, sous forme d'histoires simples mais reposant toujours sur des faits réels que l'héritier d'heures passées à écouter les récits de ses grands-pères, a voulu transposer les discours de ses orateurs vénérés en prose sanctifiée.
C'est une écriture profane, qu'il dresse le portrait de ses Gaujacois, de son village, à la ruralité disparue, mais ô combien chers à ce petit garçon qui au commencement murmurait "A ï ve kiki pain et cisson" pour clamer in fine son amour de l'authenticité et immortaliser dans nos coeurs, un espace, un lieu et l'humanité qui découle des êtres animés et inanimés qui peuplent son récit.
Aussi, nous esquisserons tous un visage, ou une silhouette au Gary, à Thérèse, à Pierret et à Marquise, et peu importe qu'ils ressemblent aux modèles, puisque tout lecteur à un jour rencontré ou aperçu sosie en leur nom.
L'auteur a su créer une atmosphère familière, débordante de charme et d'émotion conduisant le lecteur sur la terre des souvenirs, fleurant bon le thym et la lavande, balayée par les caresses d'un mistral coquin.

18.00€

273 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2008
Toilé

Paru en 2008
ISBN : 2-7504-1901-8

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

350 livres

Gard
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales