aller au menu

Une famille bourbonnaise dans la Grande Guerre 1914-1918

Une famille bourbonnaise dans la Grande Guerre 1914-1918

Une famille bourbonnaise dans la Grande Guerre 1914-1918

Les Pioton de Buxières-les-Mines et Le Montet dans l'Allier, leurs alliés-leurs amis

Un véritable trésor dormait au fond d'une armoire. Près d'un millier de Lettres et trois cents et plus cartes postales, une bonne part de la correspondance du temps de La Grande Guerre au sein d'une famille bien ancrée en Bourbonnais, les Pioton de Buxières-les-Mines et du Montet dans l'Allier.
Redécouvertes alors que jean Pioton, leur sauveur a disparu, transcrites, classées, ordonnées, elles disent ce qui  irrigue la vie et qui jalonne le quotidien des familles, des voisins et des amis, celui des soldats à "L'Avant" ou qui côtoient le danger, en Orient, en Russie. Elles écrivent L'Histoire, la Grande qui se nourrit de la diversité des hommes, des situations et de nombre d'anecdotes que l'on aurait grand tort de confiner dans le statut d'anecdote, justement.
Outre les témoignages souvent rapportés au jour le jour, l'auteur convoque quelques noms connus, ministres, députés et sénateurs du temps, quelques généraux et, à l'occasion, Georges Clémenceau et Raymond Poincaré. En une trentaine de chapitres, à  la fois autonomes et liés les uns aux autres par les évènements qui, s'entrecroisent et se répondent, une toile se tisse qui est L'Histoire même.
Christian Coudrier, inspecteur d'académie aujourd'hui retraité, est l'un des gendres de Jean Pioton. Passionné d'Histoire, c'est son premier ouvrage de ce genre.
Un siècle a passé. Un hommage est ainsi rendu à ces bourbonnais, ces bourbonnaises, humbles dans la multitude des hommes et des femmes de ce temps qu'ils ont dû maudire bien des fois, tout en accomplissant leur devoir.

25.00€

420 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2018
Ce livre est illustré
Broché

Paru en 2018
ISBN : 9782750447816

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

35 nouveautés

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales