aller au menu

Vidéo sur le Grand Larousse du XIX, journal de 20 heures sur Antenne 2, le 20 Mai 1990

(23/06/2016)

Vidéo sur le Grand Larousse du XIX, journal de 20 heures sur Antenne 2, le 20 Mai 1990

Devant la bibliothèque qui contient les vingt-quatre volumes de l'édition originale du dictionnaire, christian Lacour présente une épreuve du premier tome à paraître dans sa maison d'édition. (voir la vidéo)


Nous connaissons tous son auteur parce que nous avons tous un petit Larousse qui traîne dans nos bibliothèques! Ce monument de la culture française, aussi connu que Voltaire et Proust, en cache pourtant un autre: le Dictionnaire Universel du XIXème siècle. Même auteur, même célébrité, mais cette fois-ci dans les milieux plus fermés de l'Université et de la linguistique. Il est "le" dictionnaire Loin devant Littré, intéressant mais moins complet. Quatorze heures par jour des années durant, assisté de vingt-six collaborateurs et de plusieurs milliers d'informateurs, l'esprit brillant, caustique, et volontiers polémique qu'était Pierre Larousse rédigea cette somme fantastique du savoir universel qui devait bâtir sa légende.
Jugez-donc ! 24 volumes, 20.788 pages, 500 millions de signes. A la fois français, historique, géographique, mythologique, bibliographique, littéraire, artistique, scientifique. Mais aussi étymologique, biographique, anthologique.
Engagé et fier de l'être
Le plus savoureux tient dans son trait. La bienveillante neutralité à la Littré est d'une redoutable fadeur pour Pierre Larousse. D'ailleurs, il ne manque pas d'assassiner avec délicatesse et humour le travail de son confrère, qui l'a précédé de quelques années dans la rédaction de son dictionnaire. D'abord un vibrant hommage Dans sa préface, et hop, une comparaison digne des meilleures pub lessives dans le feu de l'action: Littré, tant de lignes pour tel mot. Larousse: multipliez par deux  ou trois. éreintant. Les grands de ce siècle, figures politiques, artistiques ou mondaines, n'échappent pas à la plume sarcastique de l'auteur. Chez Larousse, on est scientifique dans les faits, entièrement subjectif dans leur appréciation. Engagé, pour tout dire. Et c'est un redoutable et vivant portrait de ce siècle que délivre le Dictionnaire Universel.
Un papier rongé par l'acide
Le premier tome vit le jour en 1865. Le dernier, en 1876. Combien d'exemplaires des vingt-quatre volumes furent publiés? Chez Larousse, on ignore le tirage d'époque. Quelques centaines, peut-être...
"Il en reste quelques-uns dans les grandes bibliothèques, certaines universités. Mais très peu. Et ceux qui ont survécu sont également très protégés: "comme tous les papiers fabriqués en 1850 et 1920, ils contiennent une dose d'acide faite pour augmenter le volume de la pâte qui les a tués. Papiers jaunis, cassants, qui . condamnent à brève échéance tous les livres d'époque». Il est donc pratiquement impossible de les consulter aujourd'hui. Trop fragiles. Et la technique de microfilmage coûte cher, surtout pour un ouvrage de 20.788 pages! Résultat, conclut Christian Lacour, presque plus personne n'a accès à ce fabuleux dictionnaire. C'est extrêmement dommage. Voilà pourquoi l'idée m'est venue de le réimprimer". Une idée qui soulève déjà l'enthousiasme de nombreux chercheurs, universitaires et bibliophiles. 480 exemplaires sortiront sur les presses de l'imprimerie Lacour. Le premier tome à la fin du mois, le dernier en juin 1992.
Libraire-éditeur-imprimeur, Christian Lacour a choisi la formule de la souscription pour mener à bien son entreprise. Avec plus de 180 demandes enregistrées, il peut se lancer dans l'aventure: «Sinon j'aurais dû tout arrêter> reconnaît-il avec un peu d'angoisse rétrospective.


Midi Libre 3 Mai 1990


Consulter notre dossier sur la réédition du Grand Larousse du XIXème

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales