aller au menu

Vie et passions d'Anne de Crussol, duchesse d'Uzès (1847-1933)

Vie et passions d'Anne de Crussol, duchesse d'Uzès (1847-1933)

 Née Marie Adrienne Anne Victorienne Clémentine de ROCHECHOUART de MORTEMART, arrière-petite fille de la très fameuse Veuve CLICQUOT, et pourtant, la plus riche héritière de France de son temps, elle est devenue, après son mariage avec Emmanuel de CRUSSOL, duchesse d'UZES. "Dernier pair de France ", comme elle se plaisait elle-même à le dire, a-telle été l'opulente représentante d'une noblesse authentique, mais exsangue,"second ordre " déclinant, désormais réduit à une seule valeur décorative ? Ou bien généreuse commanditaire d'un éphémère - mais pesant puisqu'il serait à l'origine de la naissance du nationalisme - mouvement politique sur l'avenir duquel elle s'est (ou a été) lourdement trompée ? Ou bien, plus simplement encore, une femme forte et digne, n'ayant jamais fait que poursuivre, en vain semble-t-il d'ailleurs, dans le dépassement de soi, l'oubli de ses propres malheurs ? Reste-t-elle seulement, aujourd'hui, à nos yeux, comme le redoutait un jour Bernard Latzarus : "une chasseresse coiffée d'un tricorne, et recevant" les honneurs du " pied ? Autant de questions auxquelles Simone LHEUREUX a essayé d'apporter des réponses. Ce qui lui a imposé un long travail de recherches patientes dans le but, tout d'abord, de mettre à plat la légende et, ensuite d'appréhender l'unité cachée d'une lime hors du commun. Toutefois que les exégètes perspicaces ne s'attendent pas, à partir de là, d découvrir l'ouvre de quelque portraitiste complaisant ou de quelque hagiographe transi cour l'auteur, l'essentiel a été de distinguer l'être et le paraître, de saisir les multiples facettes, fussent-elles contradictoires, d'une puissante personnalité et de déceler les jeux inévitables de l'ambivalence humaine. Bref, d'affiner son analyse pour atteindre à la plus grande véracité possible. Ces efforts ont été récompensés : ils lui ont permis, en effet, de révéler une femme très différente de l'image qu'en ont donnée les diverses opinions publiques. Ce récit d'une vie qui, s'étalant de 1847 à 1933, ne ressemble à aucune autre, donne occasion à une ample fresque sociale et à une curieuse galerie où Louise Michel côtoie le duc de Chambord. Boulanger Emmilienne d'Alençon, Marguerite de Bonnemains Arthur Meyer, Elisabeth de Caraman-Chimay, comtesse de Greffulhe (la Belle des Belles !) Edouard Drumont... Entre autres. Une biographie personnelle en filigrane de laquelle se lit l'histoire qui vit tomber des royautés (avec la survivance de ces lignées qui fournirent des prétendants comme jadis le firent les Stuarts), mourir un empire, balbutier la République, éclater deux guerres (celles de 1870 et de 1914) et se succéder l'insolite Belle époque, la mal-nommée et les inconscientes Années folles...

15.00€

180 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 1989

Paru en 1989
ISBN : 869-710887

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour, gros éditeur français »

« On le surnomme l’éditeur fou. Lui, qui, dès 1983 et la fondation de sa maison d’édition, avouait deux objectifs : " Traquer les pages insolites et publier le plus grand nombre d’ouvrages. " »

09-07-1998 - Midi Libre - M.-L.G.

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2018 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales