aller au menu

Meuse

Vouthon-Haut et ses seigneurs

Vouthon-Haut et ses seigneurs

Enfant de Vouthon-haut, j'ai toujours aimé mon pays natal. Cet amour, qui croit avec les années, et la sincère affection que j'éprouve pour mes excellents compatriotes, m'ont inspiré l'idée d'un premier travail où j'ai tenté de fixer le langage pittoresque avec lequel on m'a bercé (a). J'éprouvais un vif plaisir à collectionner des expressions archaïques qui, me rappelant un lointain passé, ravivaient mes souvenirs d'enfance. Le présent opuscule, que je dédie à mes vieux amis, a été écrit sous la même inspiration. Sans m'imposer cette nouvelle tâche, ils m'ont paru la désirer et je me suis exécuté. Moins éloigné des archives et des sources historiques, j'aurais pu être plus complet, malgré la bienveillance de mes nombreux collaborateurs. Quoi qu'il en soit, le fief des des Salles, la patrie d'Isabelle Romée aura son histoire, modeste sans doute, mais suffisante pour témoigner que, depuis des siècles, la bravoure, l'honneur et le patriotisme ont jeté de profondes racines dans ce coin de terre ignoré.
 
H. LABOURASSE.

20.00€

188 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2015
Broché

Paru en 2015
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en 1890
ISBN : 9782750438975

Ajouter au panier

Le saviez-vous ?

« Le roman des écoliers »

« De cette rencontre entre l’éditeur nîmois et l’instit-écrivain meusien, est née une volonté d’œuvrer ensemble pour promouvoir l’écriture et l’édition. C’est ainsi qu’a germé l’idée de publier le petit roman policier, « L’aspirine… c’est la poisse », écrit par les élèves de Pierre Lombard »

23-05-2000 - L’Est Républicain

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2020 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales