aller au menu

Romans - Nouvelles

Voyage aller

Voyage aller

Récit d'une escapade tragique

Le docteur Vincent Valadas part vers le sud, sans savoir jusqu'où, juste vers le sud. 11 n'aime plus sa femme, sa maîtresse dont il est fou amoureux vient de le plaquer, il ne supporte plus ni la vie, ni personne. Il aurait pu ne pas s'arrêter dans cette station de l'autoroute A9 pour donner à boire à son gros 4X4. Ou s'y arrêter quelques minutes plus tard. Alors rien ne serait sans doute arrivé. Sa route vient de croiser celle de Mélanie, simple caissière dans ce trou paumé. Elle est jeune, belle, attirante et vit près de Narbonne avec un homme alcoolique et violent. Du moins, c'est ce qu'elle raconte. Vincent l'aidera à quitter son bourreau, mais ce sera le début d'un engrenage dont il pensera ne plus pouvoir s'échapper. Ils vivront ensemble une brève passion entre chair et amour, jusqu'à ce que se produise l'irréparable. Paradoxalement, ce sera le début d'une nouvelle vie pour lui avec au bout l'espoir d'une résurrection. C'est aussi l'histoire du combat du commissaire Simon Jackman, qui, après avoir douté, aidera Valadas à sortir de ce bourbier, au péril de sa propre vie et découvrira l'étonnante vérité et la machination qui devait broyer celui qu'il croyait coupable. L'auteur : Dominique Bernard est commissaire divisionnaire honoraire. Il a occupé plusieurs postes en police judiciaire, notamment au prestigieux SRPJ de Versailles, et en Sécurité Publique. « Voyage Aller » est son second roman. Le premier (« la nuit des méduses ») a été présenté au jury du concours du prix du Quai des Orfèvres 2014. Il vit dans le Gard où il est correspondant de presse pour le quotidien le Midi Libre.

20.00€

369 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2015
Broché

Paru en 2015
ISBN : 9782750437183

Ajouter au panier

Le saviez-vous ?

« Remise d'un prix littéraire au village du livre meusien »

« Les éditions Lacour ont pour vocation de rééditer des écrivains régionalistes tombés dans l’oubli, mais également de promouvoir des auteurs contemporains. Depuis quelques années, on s’aperçoit que la Lorraine est un véritable vivier de talents, qui ont beaucoup de choses à dire, et qui ont du mal à se faire publier. Lacour est là et les édite à compte d’éditeur avec des tirages limités au départ à 500 exemplaires. »

05-03-2003 - Le Républicain Lorrain

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales