25 bd Amiral Courbet, NIMES 30000 , FRANCE
04 66 67 30 30

Votre Panier

Juliette Sikora, par Anne de Lierre

Juliette Sikora, par Anne de Lierre

Écrit par  jeudi, 29 octobre 2015

Lettres aux pairs (éditions Lacour) porte un sous-titre, au-dessus de la belle illustration de la couverture du livre : « L 'enquête sur soi pour parer au principe de précaution ? » Ce deuxième livre de Juliette Sikora, Lettres aux pairs, est un roman qui traite de l'amour, et surtout de l'amour filial. Mais elle avertit le lecteur dans son avant-propos : c'est aussi un traité de psychologie. Le thème est grave ; elle cite la loi contre « l'abus des faibles et autres manipulations ». Elle se réfère, dans cet ouvrage très dense, à Marie-France Hirigoyen, Bruno Bettelheim et Hanna Arent. L'histoire naît d'une rencontre fortuite de deux adultes qui, amis dans leur adolescence, s'étaient perdus de vue : Isadorée et Philippe. La flèche de Cupidon s'arrête sur le rideau glauque et opaque, derrière lequel Philippe se démêle d'un drame filial. L'amour sera-t-il triomphateur ? Juliette Sikora manie la plume avec finesse et intelligence. À travers ce livre, les extraits, les citations fort à propos, éclairent tel un phare le dire du conteur et captent les lecteurs par la richesse de ses maîtres à penser. Et à travers ces 320 pages d'écriture, des pépites ne manquent pas. En voici une : «Le temps se moquait des heures. Il déshabillait crapuleusement les minutes, dans un art consommé de connaisseur. » Lettres et arts septimaniens, numéro 142, Narbonne Octobre 2015.

Lu 26 fois Dernière modification le vendredi, 21 juin 2019

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.