aller au menu

Histoire

Beaumanoir, le combat des Trente

Beaumanoir, le combat des Trente

Les savants connaissent cette histoire ; mais le peuple l'ignore; et c'est surtout pour le peuple que nous écrivons ces notes. Nous les multiplierons pour bien en asseoir les preuves ; nous puiserons à toutes les sources et signalerons toutes les versions pour donner au gigantesque combat des TRENTE l'ampleur
mérite, et montrer avec quelle sublime conception M. Guéniot, l'auteur de la statue, a su rendre la majesté et la sublime énergie de son BEAUMANOIR.
Ah ! les hommes de ce passé, qu'ils étaient grands, qu'ils étaient forts, qu'ils étaient beaux, et que, pour eux, la Patrie était sacrée !... La Patrie, alors, c'était la Bretagne, la vieille Armorique avec ses landes dorées d'ajoncs et cerclées de flots bleus ; c'était le sol rugueux de granit où l'âme puisait sa force indomptable, c'était la vague mobile qui donnait au coeur breton des leçons de colère aux jours de ses grandes tempêtes.
Et on sent que l'artiste, dont nous allons fêter le rêve, a mis sur le visage de son héros toute la passion calme d'une nature bonne mais irritée, forte de son droit et prête au châtiment. Son attitude est fière; sa main repose sur son écu, symbole de sa légitime colère, et dans l'autre, sa noble et grande épée semble impatiente et frémit sous le poing crispé.

15.00€

103 pages
21 x 15 cm
Imprimé en 2018
Ce livre est illustré
Broché

Paru en 2018
Réédition de l'oeuvre originale imprimée en XIX
ISBN : 9782750446833

Ajouter au panier

A propos des Editions Lacour

« Lacour : le top de l’édition régionale »

« Christian Lacour est aujourd’hui le premier éditeur régional français. Un « titre » que lui a fait acquérir sa philosophie particulière de l’édition : ne rejeter personne, pas plus l’enseignant que le jardinier, le maçon que le savant. Christian Lacour n’a jamais voulu considérer la littérature comme un domaine réservé à une élite. C’est ainsi que bon nombre d’auteurs ont pu se faire éditer, et que certains ouvrages ont été sauvés de l’oubli, puisque Christian Lacour cherche (…) dans les coins les plus reculés de vieux manuscrits à rééditer. »

20-06-1999 - La Marseillaise

236 livres

Histoire
Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2021 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales