aller au menu

REGIONALISME

Existant depuis 1791, les Editions Lacour sont issues de la tradition du colportage. Suivant le chemin de leurs ancêtres qui sillonnaient les routes pour diffuser des livres, les Editions Lacour restent en quête de textes rares à... Regionalisme 

THEMATIQUE

Cette rubrique vous propose un classement thématique des ouvrages des Editions Lacour. Vous y trouverez des œuvres spécialisées sur des sujets aussi passionnants et variés que l’histoire, la gastronomie ou... Thematique 

Le bon sens au pouvoir

Le bon sens au pouvoir BOURBON-PARME (prince Charles-Emmanuel de )



Dans quelle société française voulons nous vivre ?
L'envie de partager un amour lucide pour la France a constitué le fil conducteur des thèmes abordés par Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme. L'auteur redonne également du sens à la fierté d'être français. Ses pages offrent une envie neuve de s'investir davantage dans la vie publique ! Préserver nos valeurs devient un enjeu brûlant en 2016.. Les échéances de 2017 ne supporterons pas le manque de courage que l'on observe actuellement ! La doxa officielle étouffe toute réflexion et toute initiative novatrice.
Ne faut-il pas s'en affranchir ? Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme lance ainsi une initiative optimiste et tonique à se libérer des chaînes et des violences qui compromettent l'avenir de notre pays. Ecrit entre 2014 et janvier 2016, n'est-il pas temps de rechercher un nouveau modèle politique ? N'est-ce pas urgent ? Ses propositions ouvrent un débat d'intelligence et de volonté. Or là où s'exprime une volonté s'ouvre toujours un chemin.

Nemausus

Nemausus WALLERICK marc

L'auteur, Membre agréé de l'Académie des Ecrivains Publics de France de 1986 à 1996, est né à NÎMES où il a passé une grande partie de sa jeunesse dans cette cité chargée d'Histoire. Après avoir effectué une carrière militaire au sein de l'Armée de l'Air, il est revenu aux sources de son enfance pour profiter d'une retraite heureuse et paisible à BEZOUCE, berceau de l'illustre écrivain provençal Alphonse DAUDET. Il s'est plu à écrire cet ouvrage dans lequel, lui-même, a appris beaucoup sur cette cité ensoleillée par notre étoile et par la richesse de son univers antique.

La famille limousine d'autrefois

La famille limousine d'autrefois GUIBERT louis

Fort peu de gens, au moyen âge, mouraient sans testament. La foi profonde de nos ancêtres, l'inébranlable espérance de leur coeur dans les promesses du Christ, leur rendaient la pensée de la mort moins importune. Du reste, alors même que les méditations du chrétien ne les auraient pas familiarisés avec cette perspective, leur sens pratique les eût portés à l'envisager souvent, d'un regard ferme et de propos délibéré, afin de ne pas être surpris par ses coups et de laisser le moins possible au hasard la disposition de leur fortune, le soin de leurs affaires et surtout l'avenir de la famille bien-aimée qui se pressait autour d'eux.

Histoire de Mortemart

Histoire de Mortemart Collectif

Cet ouvrage retrace l'histoire complète de Mortemart en Haute-Vienne: Les anciens édifices et antiquités diverses de Mortemart, l'origine de Mortemart, les Drut, premiers seigneurs et les comtes de la Marche, la légende d'Alix de Mortemart, les Rochechouart-Mortemart, le cardinal de Mortemart, le pape Clément VI, les femmes célèbres de la maison de Mortemart ... L'éditeur remercie pour son aimable autorisation de publication son honoré confrère Olivier Rougerie éditeur de qualité à Mortemart. D'autres remerciements vont à Gérard Coyat libraire ancien de bonne veine à Mortemart


Cette réédition est enrichie d'un cahier de photos couleurs et d'un recueil d'histoires sur Mortemart.

Pourquoi je suis Royaliste

Pourquoi je suis Royaliste DUBECH lucien

Il faut toujours prévoir le pire quand il s'agit des affaires humaines. Il est possible que la démocratie triomphe et recouvre l'univers d'une barbarie semblable à celle qui suivit la chute de l'Empire. Comme l'humanité ne peut pas plus vivre dans le désordre parfait que dans l'ordre éternel, elle *retrouvera un  ordre, un équilibre. Mais après des siècles, quand la France sera perdue. C'est nécessaire au plan de la divinité ou de la nature ? C'est possible. Mais cette hypothèse échappe à ma raison. Celle-ci ne voit que la supériorité théorique du gouvernement d'un seul; puis son avantage pour la. France; et au-dessus encore, ce double avantage pour l'esprit humain qu'il y ait demain dans le monde une France semblable à celle du passé; que la forme du gouvernement la plus raisonnable et normale soit adoptée par les nations bienfaisantes. C'est mieux ainsi, plus sensé et plus naturel. Tout porte à croire qu'un Français des beaux siècles eût. raisonne de la sorte, et que cette vue est conforme à l'humanisme qui ne séparait pas le service de la patrie du service de l'espèce. La parole humaine n'est pas douée d'un pouvoir de magie; mais s'il est une formule qui ait contribué à diminuer sur la terre la part- du mal et de la douleur, c'est celle par laquelle le héraut de France résumait l'expérience du plus 'doué de tous les peuples : « Le roi est mort, vive le roi ! »
 
LUCIEN DUBECH



Contes et légendes du catharisme

Contes et légendes du catharisme ROCHÉ Déodat

A l'heure présente l'intérêt pour le grand combat spirituel qui se livrait aux XII° et XIII° siècles dans le Midi de la France s'est réveillé avec une grande force. Toute une série de livres s'occupent de ces événements connus sous le nom de catharisme ou albigéisme. On a étudié et vérifié la longue filiation du manichéisme au catharisme. Or, cet esprit du catharisme, cet esprit ésotérique du christianisme primitif s'exhale aussi de nos contes. Il serait nécessaire d'écrire un long essai pour prouver ce fait dans le détail. Ce n'est pas notre intention ici, nous donnerons seulement quelques indications. Ce qui distingue et caractérise le système du manichéisme, et de toutes les tendances apparentées, c'est la question de l'origine et de l'action du mal dans la vie de l'homme et du monde On peut dire d'une manière générale que tous les contes populaires s'occupent de ce problème, car les images des contes conduisent toujours au même but : montrer que le mal est nécessaire pour que le bien se fasse et soit mis en valeur. A ce point de vue, on pourrait prétendre que tous les contes renferment des éléments manichéens : le bien triomphe et le mal est précipité dans l'abîme. Le catharisme fait un pas de plus et montre que le mal est capable de rédemption ou qu'il reste en arrière pour se transformer ultérieurement. C'est ainsi que, dans le conte du Dragon Doré, le maître des ténèbres dit à son adversaire : « Tu ne peux pas me tuer ; car il est écrit que je vivrai jusqu'à la fin des temps, pour ne pas ressusciter ». Ou bien le maître noir de la Terre, qui a rendu son or est renvoyé, dans le conte du Pou, par Jean du Ramier, après avoir perdu son pouvoir.
Déodat Roché


L'éditeur remercie pour leur aimable autorisation de publication
les descendants de Déodat ROCHÉ :
Anne-Françoise ROCHÉ, Marc ROCHÉ, Jean-Louis ROCHÉ
et José DUPRÉ émule et mainteneur de la pensée du maître.

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales