aller au menu

REGIONALISME

Existant depuis 1791, les Editions Lacour sont issues de la tradition du colportage. Suivant le chemin de leurs ancêtres qui sillonnaient les routes pour diffuser des livres, les Editions Lacour restent en quête de textes rares à... Regionalisme 

THEMATIQUE

Cette rubrique vous propose un classement thématique des ouvrages des Editions Lacour. Vous y trouverez des œuvres spécialisées sur des sujets aussi passionnants et variés que l’histoire, la gastronomie ou... Thematique 

Le bon sens au pouvoir

Le bon sens au pouvoir BOURBON-PARME (prince Charles-Emmanuel de )



Dans quelle société française voulons nous vivre ?
L'envie de partager un amour lucide pour la France a constitué le fil conducteur des thèmes abordés par Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme. L'auteur redonne également du sens à la fierté d'être français. Ses pages offrent une envie neuve de s'investir davantage dans la vie publique ! Préserver nos valeurs devient un enjeu brûlant en 2016.. Les échéances de 2017 ne supporterons pas le manque de courage que l'on observe actuellement ! La doxa officielle étouffe toute réflexion et toute initiative novatrice.
Ne faut-il pas s'en affranchir ? Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme lance ainsi une initiative optimiste et tonique à se libérer des chaînes et des violences qui compromettent l'avenir de notre pays. Ecrit entre 2014 et janvier 2016, n'est-il pas temps de rechercher un nouveau modèle politique ? N'est-ce pas urgent ? Ses propositions ouvrent un débat d'intelligence et de volonté. Or là où s'exprime une volonté s'ouvre toujours un chemin.

Survivance et immortalité de l'ame

Survivance et immortalité de l'ame ROCHÉ Déodat

Le développement post-mortem de l'homme intérieur, selon Paul, a une réalité concrète et trouve son expression dans un corps spirituel. Il serait arbitraire et n'accomplirait pas les justes réparations de nos torts, dans la seule perspective d'un purgatoire. Les inégalités des destinées terrestres seraient incompréhensibles, si les âmes étaient créées par Dieu à la naissance du corps physique. (Nous avons expliqué tout cela dans notre ouvrage). C'est donc en référence à un amour infiniment juste de Dieu, pour toutes ses créatures, dont le but est la sanction des actes et l'éducation de l'homme, que la loi des réincarnations, loi de justice, prend valeur de perfection spirituelle en Dieu, le Bien suprême, et donc valeur de vérité.
C'est pourquoi après avoir établi cette vérité spirituelle des vies successives en vue même de la résurrection, nous traitons des recherches psycho-spirituelles qui doivent aboutir à la prise de conscience de nos vies, par l'intuition de l'Esprit qui en est le lien. Déodat Roché

Etudes manichéennes et cathares

Etudes manichéennes et cathares ROCHÉ Déodat

Nous avons porté notre attention depuis plus d'un demi-siècle sur les gnoses, les anciennes sciences spirituelles anciennes, et particulièrement sur celles du manichéisme et du catharisme. Nous avons dirigé nos investigations vers tous les documents qu'ont pu nous offrir l'histoire des religions et celle des philosophies. Nous avons aussi recherché dans les principales sociétés occultes de notre temps les vestiges de traditions depuis longtemps oubliées.
Il a fallu pour que nous puissions rétablir les doctrines qui nous intéressaient avoir en mains des documents manichéens et cathares et, les étudier avec les méthodes précises, objectives, de l'érudition moderne, mais ceci fait nous avons considéré que tout n'est pas dit quand on a classé des livres dans une bibliothèque comme des objets sans vie, comme des cadavres dans un cimetière. Il fallait éclairer le sens de ces doctrines par une intuition philosophique qui réponde à leur esprit de synthèse, et les pénétrer, alors qu'elles sont fondées sur la connaissance directe du monde spirituel, par des comparaisons avec les données analogues d'une science spirituelle moderne et vivante.
Nous estimons donc toujours qu'il faut procéder comme nous l'avons proposé en 1937 : Remonter le plus vite possible, en partant des indications des inquisiteurs et des polémistes, aux documents qui étaient aux mains des cathares et aux doctrines qui leur avaient été transmises, les pénétrer par une connaissance de la philosophie et aussi de la théosophie occidentale qui manquait trop à des historiens très érudits, mais surtout théologiens, réunir ces éléments dans un esprit de synthèse qui nous permette de ressaisir ce qu'il y avait de vivant et d'efficace en eux. Selon le conseil que donnait Maurice Croisset, pour l'étude de la Grèce antique, le jour de l'inauguration du Centre Inter¬national de Synthèse, nous écartons l'histoire conventionnelle, nous allons tout droit aux œuvres des gnostiques, des manichéens et des cathares; enfin pour nous « transporter en esprit dans leur temps et nous refaire une âme semblable à la leur », nous avons souvent médité sur les collines saintes de Montségur et de Montréalp-de-Sos en Ariège, ainsi que dans les grottes d'Ussat.
DÉODAT ROCHÉ
1952


L'éditeur remercie pour leur
aimable autorisation de publication
les descendants de Déodat ROCHÉ :
Anne-Françoise ROCHÉ, Marc ROCHÉ, Jean-Louis ROCHÉ
et José DUPRÉ émule et mainteneur de la pensée du maitre.

Catharisme et science spirituelle

Catharisme et science spirituelle ROCHÉ Déodat

Catharisme et Science spirituelle
Les historiens du catharisme sont souvent déconcertés par la complexité de ce mouvement religieux, parce qu'ils ne le considèrent guère que de l'extérieur et du point de vue de leurs propres dogmes. Ce ne sont pas seulement des historiens catholiques qui procèdent ainsi. Nous lisons dans la «Revue d'Histoire et de Philosophie religieuses s de la Famine de Théologie Protestante de Strasbourg (N° 4 de 1953) l'analyse du livre de Arno Borst sur les cathares. On y rappelle l'impression que donne du catharisme Charles Schmidt, professeur de théologie protestante à Strasbourg, dans son Histoire des Cathares, celle d'un dogme qui n'est pas chrétien, juxtaposé à certains éléments de morale chrétienne. Le catharisme est aussi considéré par Borst somme une religion différente .du christianisme et, bien qu'il se contredise, il traite les cathares d'hérétiques, c’est-à-
dire de chrétiens qui ont des idées particulières, aïresis signifiant choix, option, opinion. La Revue de théologie protestante attire l'attention de es lecteurs sur ce problème d'un immense intérêt : « Celui de la rencontre dans le catharisme de l'ancienne tradition gnostique avec certaines aspirations morales du christianisme ». Nous avions déjà bien vu par l'ouvrage de Borst que cet auteur érudit a lu à peu près tout ce qui a été éçrit sur ce sujet, .en mettant d'ailleurs sur le même plan des ouvrages de très inégale valeur. En attendant le loisir d'en donner une analyse détaillée, nous tenons à répondre à sa conclusion qui .est en somme la même que celle de Charles Schmidt. Il y aurait un lien paradoxal «entre la dogmatique gnostique des cathares et leur éthique chrétienne... un mélange de contenu gnostique et de forme chrétienne « , de sorte que ces prétendus hérétiques n'auraient été exactement ni gnostiques, pi chrétiens. Il y a visiblement, à la base de cette opinion des théologiens catholiques ou protestants, le préjugé tenace d’une gnose, c'est-à-dire d'une science spirituelle, Oui ne serait pas chrétienne, mais qui serait juxtaposée à un christianisme sens aucun rapport avec elle (Borst, page 230).
Nous allons donc essayer de démontrer que les cathares étaient chrétiens et qu’ils avaient la gnose, de St Paul, renouvelée par Manès.
Déodat ROCHÉ


L'éditeur remercie pour leur
aimable autorisation de publication
les descendants de Déodat ROCHÉ :
Anne-Françoise ROCHÉ, Marc ROCHÉ, Jean-Louis ROCHÉ
et José DUPRÉ émule et mainteneur de la pensée du maitre.

les cathares, précurseurs des temps modernes

les cathares, précurseurs des temps modernes ROCHÉ Déodat

Les cathares, précurseurs des temps modernes
On sait qu'au Moyen Age -une brillante civilisation s'épanouissait dans le Midi de la France. Le mélange des sangs des diverses races qui avaient émigré dans notre région et qui en avaient formé la population, avait permis aux individualités de se dégager, plus que dans le Nord, des tendances exclusives d'une race particulière.
Mais cette civilisation déjà avancée favorisait une dissolution des moeurs qui se manifestait jusqu'au coeur du clergé catholique. C'est alors qu'un mouvement de réveil et de pureté, parti de la Bulgarie, nous apporta par les Balkans et l'Italie des doctrines et des rites analogues à ceux des bogomiles, des cathares d'Asie mineure et des manichéens. Ce réveil chrétien toucha le clergé et les moines catholiques et eut l'adhésion de ceux qui voulaient relever l'Église de la corruption de ses moeurs.
Sans doute, les cathares firent de vives critiques de l'Église de Rome et la traitèrent d'Église de Satan. Mais ils n'en disaient pas plus que certains catholiques qui eurent eux-mêmes le courage de se livrer à l'examen de leurs coreligionnaires. Nous en trouvons le témoignage dans l'ouvrage de Daniel Rops : L'Église de la cathédrale et de la croisade : « En 1218, le chanoine Thomas de Chantimpré pouvait tranquillement raconter, dans son curieux livre symbolique les Abeilles, qu'un prédicateur, au moment de commencer un sermon devant un concile, avait vu paraître le Diable qui lui avait crié : « Tu ne sais pas quoi leur dire ? Et bien, dis-leur seulement ceci : Les princes de l'Enfer saluent les princes de l'Église » Déodat Roché


L'éditeur remercie pour leur
aimable autorisation de publication
les descendants de Déodat ROCHÉ :
Anne-Primpoise ROCHÉ, Marc ROCHÉ, jean-Louis ROCHÉ
et José DUPRÉ émule et mainteneur de la pensée du maitre.

Dans les marmites du Fucone

Dans les marmites du Fucone CHALENDAR pierrette

La réputation du brocciu authentique a fait quelque peu oublier les autres fromages de Corse. Ce livre propose des recettes élaborées à partir de ces derniers, et ce sur la base des traditions insulaires. Ce sont là quelques échantillons d'une création beaucoup plus vaste pour peu qu'on veuille explorer d'autres alliances entre les denrées qui composent l'alimentation de l'île.

Recherche :
Paiement en ligne sécurisé
2003 - 2019 © Editions Lacour-Ollé / L'actualité / Nos auteurs / Notre catalogue / Dossiers / Liens / Informations légales