25 bd Amiral Courbet, NIMES 30000 , FRANCE
04 66 67 30 30

Votre Panier

Saint-Girons, Saint-Lizier, le Couserans

Saint-Girons, Saint-Lizier, le Couserans 7294

tweet_button Les Éditions Lacour-Ollé - Saint-Girons, Saint-Lizier, le Couserans
1306575458_9782750427658
50,00 € l'unité Auteur: destel louis-henrydestel louis-henry

Spécifications

destel louis-henry
600
21
15
Broché
1945
9782750427658
ouvrage en 2 volumes
Ce livre n'ambitionne qu'un effort vers l'originalité, le mouvement, la vie. C'est la présentation d'une ville du moyen-âge, d'une ville antique et d'un pays: le Couserans. Le tout en sortant de l'avenue interminable droite des histoires officielles et des guides, où l'ennui s'accumule. En rejetant le mécanisme de la règle à calcul, le pointilleux de l'archéologue, le rigorisme de l'historien, trop sûrs d'atteindre ensemble une vérité inatteignable, mise à la pointe d'un cheveu coupé en quatre pour la mieux contenir. Vagabonder à travers la ville moyenâgeuse de Saint-Girons nous a paru plus agréable pour le lecteur qui veut connaître la ville des Vicomtes et des Consuls et ses possibilités touristiques actuelles, que de remuer des liasses poussiéreuses, où git l'histoire incertaine, selon des textes hérissés du fil barbelé des dates et des références sujettes à l'erreur. Ce livre n'est pas tout à fait une histoire, une géographie, un guide, un musée, un manuel touristique, une photographie, un plan à l'échelle, un almanach, un dictionnaire, une preuve par quatre. A rebours, il reflète la simple vérité d'une plume qui a fait l'école buissonnière avec une encre attentive aux merveilleux souvenirs d'un pays lourd de gloire, de sang, de flammes, de ruines et de miracles. Et la même encre qui présente Saint-Girons, prise du désir de vagabonder encore, vous promène également dans l'antique cité d'Austria-la-Romaine, ex-capitale du Couserans, le Couserans lui-même dans ce qu'il y a eu de curieux à travers les âges, avec ses monuments, ses vieilles ruines, ses tableaux d'autrefois, ses vieux costumes et ses légendes, tout ce qu'il offre de nos jours digne de lui sacrifier du temps et du papier. Par surcroît, comme un volume de ce genre, réalisé en pleine guerre et ses pauvres moyens, serait pour le lecteur une maison sans fenêtres, l'auteur a cru bon s'ouvrir, dans le mur des pages, de nombreuses ouvertures par où se montre le sourire des illustrations. Des tableaux, des aquarelles, des dessins, signés par les plus grands peintres du Couserans. Des sculptures, des reconstitutions de cités couserannaises aux visages effacés par la gomme des siècles, des photos inédites, des paysages aériens et souterrains, dus à des maîtres du ciseau, du compas, du crayon et de l'appareil photographique. En bref, un gros livre, dont la place est sur la table de tous ceux qui professent le culte du terroir et veulent que nos sites, nos montagnes, notre histoire, nos beautés naturelles cessent d'être pour nos touristes et nos baigneurs les Pyrénées inconnues.