25 bd Amiral Courbet, NIMES 30000 , FRANCE
04 66 67 30 30
Le panier est vide

Histoire de la ville de Montferrand

Histoire de la ville de Montferrand Histoire_de_la_ville_de_Montferrand

tweet_button Les Éditions Lacour-Ollé - Histoire de la ville de Montferrand
livre_histoire_de_la_ville_de_montferrand_de_montorcier_avocat_auvergne_ditions_lacour-oll
20,00 € l'unité Auteur: de Montorcier (avocat)de Montorcier (avocat)

Spécifications

De Montorcier (avocat)
200
1788
21
15
Broché
9782750456139

En Auvergne en latin, Montferrandus est un comté fort ancien qui était gouverné autrefois par neuf consuls, dont les trois plus antiques étaient relevés chaque année par trois autres nommés par lesd. consuls qui représentaient le corps commun de lad ville, et qui la gouvernaient par des lois et des coutumes qui lui étaient particulières.

 

Il est vrai que les seigneurs de l'illustre maison de Beaujeu en avaient le domaine utile, mais les habitants se gouvernaient par eux-mêmes, comme il paraît par le traité passé avec le roi Louis VIII en l'année 1225, et les consuls et habitants de la ville de Montferrand dans un temps où il n'y avait sous la puissance royale aucune ville dans la province d'Auvergne.
L'on voit par ce traité que les bourgeois de Montferrand se rendirent volontairement ses sujets et que pour reconnaître leur fidélité et affection avec laquelle ils reçurent chez eux les troupes du roi, il voulut bien les maintenir dans tous leurs privilèges, et leur permettre que leur ville demeurerait inséparablement unie à la couronne à condition qu'ils soient tenus de lui payer et à ses successeurs une marque d'or le jour de la purification de la Vierge.

Ce texte est d'une valeur, en effet il n'existe à notre connaissance que 2 exemplaires de ce manuscrit totalement inconnu du grand public, et d'une lecture difficile. Afin d'en faciliter la compréhension, le texte a été transcrit dans un français plus contemporain, seuls les extraits ont été maintenus en vieux français. Certains mots étant indéchiffrables, nous avons opté  pour des points de suspension entre crochets qui figurent à leur place. Nous remercions le lecteur de bien vouloir nous en excuser.

L'éditeur.