25 bd Amiral Courbet, NIMES 30000 , FRANCE
04 66 67 30 30
Le panier est vide

Histoire des évêques de Comminges, tome 1

Histoire des évêques de Comminges, tome 1 _Histoire_des_eveques_de_Comminges__tome_1

tweet_button Les Éditions Lacour-Ollé - Histoire des évêques de Comminges, tome 1
livre_histoire_des_veques_du_comminges_tome_1_jean_contrasty_haute-garonne_ditions_lacour-oll
20,00 € l'unité Auteur: Contrasty JeanContrasty Jean

Spécifications

Contrasty Jean
400
Des origines à 1516
21
15
Broché
1940
9782750458102
L'Histoire que je présente à mes lecteurs n'est pas une simple Chronologie des Evêques de Comminges. Elle contient, avec de multiples biographies, le récit des principaux événements politiques, sociaux et religieux, qui se sont succédé pendant quinze siècles dans l'antique Civitas Convenarum devenue, après l'édit de Constantin (313), un diocèse chrétien.

 

J'ai voulu y affirmer nettement que les cadres hiérarchiques de la Novempopulanie à laquelle appartint cette Cité, furent constitués, au plus tôt, dans le cours du IVe siècle ; y décrire les bienfaits de la paix romaine qui permit le développement merveilleux de Lugdunum Convenarum, la prédication de l'Evangile dans ce chef-lieu, et l'exercice public du culte chrétien dans une basilique dont on a retrouvé naguère les substructions. 

Il importait d'y rappeler les sévices infligés par les Barbares aux successeurs des premiers missionnaires apostoliques dans les Pyrénées, et les ruines qu'ils accumulèrent sous leurs pas dès 409 ; de raconter les efforts réparateurs des évêques du Ve siècle, après l'alliance des Wisigoths avec l'empereur de Rome maître de la Gaule ; la persécution du roi arien Euric ; la victoire de Clovis sur Alaric II à Vouillé et sa conquête de la Novempopulanie ; les nouvelles catastrophes qui fondirent sur le Comminges avec l'armée franque lancée à la poursuite de Gondovald en 585 ; les tentatives de relèvement matériel et moral par l'évêque Rufinus, à son retour du concile de Mâcon convoqué dans cette ville par le roi Gontran.Un extrême relâchement national coïncide avec la nonchalance des derniers héritiers de Clovis. Comment ne pas signaler ici ses funestes conséquences ? Ce furent : l'invasion des Sarrasins dans toute la Novempopulanie, leurs attentats sanguinaires contre les pontifes, les prêtres, les fidèles ; leurs dévastations par le fer et le feu et la ruine totale des Eglises, l'absence de pasteurs pendant un siècle.

Je n'ai pu passer sous silence les guerres civiles entre les Gascons et les Francs ; les usurpations de Charles Martel dans les diocèses violés ; les victoires de Pépin sur les insurgés et sur les Arabes ; l'heureuse influence d'un capitulaire de Charlemagne pour le rétablissement de l'ordre dans les Pyrénées et la restauration des sièges épiscopaux.Sans révocation de ces faits on ne peut comprendre les lacunes des listes épiscopales et les difficultés de l'Eglise pour maintenir la foi ,chré- lienne dans nos régions, du IVe au IXe siècle.

Jean Contrasty chanoine honoraire de Toulouse et de Nice.