25 bd Amiral Courbet, NIMES 30000 , FRANCE
04 66 67 30 30

Votre Panier

les études cathares sous le ciel

les études cathares sous le ciel 8964

tweet_button Les Éditions Lacour-Ollé - les études cathares sous le ciel
1528976161_livre.les.etudes.cathares.sous.le.ciel.jose.dupre.astrologie.biographies.philosophie.diffusion.editions.lacour.olle
12,00 € l'unité Auteur: dupré josédupré josé

Spécifications

dupré josé
127
21
15
Broché
9782951307834
astrologie-biographies-philosophie

 

Gestes du cosmos et visages de l'homme

Jusqu'au XVIIIème siècle avec Newton, les fondateurs de la science occidentale, comme Képler ou Galilée, parce qu'ils était d'abord des expérimentateurs, furent de grands astrologues. À l'aube du troisième millénaire, des bases conceptuelles nouvelles rendent enfin pensable le " fait astrologique " dans le cadre théorique de la science moderne. Ainsi du " principe de non-séparabilité " de l'ensemble des événements de l'univers. Ainsi de la " théorie des cordes " — qui a déjà reçu des confirmations expérimentales — représentant toute "particule" élémentaire, tout élément de base d'un phénomène, comme une vibration locale, mais inter-connectée, de l'espace-temps universel. Par contre, réduire l'être humain à un épiphénomène apparu au hasard dans un univers indifférent, ou soumis à l'arbitraire d'un dieu personnel, nous savons, aujourd'hui, que cela conduisit des sacrifices humains préhistoriques à l'Inquisition et aux ayatollahs, d'Auschwitz au Goulag et à l'horreur totalitaire. Certains scientistes ", adversaires ignorants de l'astrologie scientifique, déclarent " absurde d'imaginer qu'un «caillou» roulant dans l'espace puisse influer sur nos sentiments ". Alors, ce réductionnisme devrait tenir pour tout aussi aberrant de porter un sentiment d'amour, d'amitié ou simplement de respect, à quelques dizaines de kilogrammes de chair vive, généralement considérées comme un être humain. La Lune, Mars ou Pluton sont des organismes autrement plus complexes qu'un "caillou", et l'astrologie n'a jamais prétendu qu'ils " influaient " sur nos sentiments comme ils le font sur un gravimètre. Cependant, tous les astrologues expérimentaux ont constaté qu'il existe bien une relation entre les positions des éléments du système solaire, donc leurs configurations, et la nature bio-psychique des individualités vivantes. Cette expérimentation a convaincu l'auteur, dès 1959,  de l'intérêt d'une astrologie scientifique, non pour faire des prédictions, mais afin de mieux comprendre les racines profondes des êtres.. Une telle approche phénoménologique a aussi le mérite décisif de combler une lacune béante dans la culture occidentale, rongée par l'illusion transcendantaliste judéo¬christo-islamisque du " dieu personnel ". Il s'agit de rien moins que de rendre manifeste la relation permanente entre l'être humain et le système solaire, le cosmos, dont il est né. C'est à dire de conduire scientifiquement à expérimenter l'immanence de l'esprit.

Ce livre est une diffusion des éditions LACOUR-OLLE