25 bd Amiral Courbet, NIMES 30000 , FRANCE
04 66 67 30 30

Votre Panier

Nîmes à la belle époque

Nîmes à la belle époque 4470

tweet_button Les Éditions Lacour-Ollé - Nîmes à la belle époque
1456568772_livre.nimes.a.la.belle.epoque.georges.martin.editions.lacour.olle
15,24 € l'unité Auteur: martin georgesmartin georges

Spécifications

martin georges
170
nîmes à la belle époque
21
15
Broché
1974

En face du temple se trouvait, au début du siècle, l'auberge du Petit Saint-Jean, qui se vantait dans sa publicité d'être "le point le plus central de la ville". Cette auberge du Petit Saint-Jean avait pris une place d'honneur dans les lettres nimoises. En 1847 le poète Frédéric Mistral avait quitté son village de Maillane pour venir passer son baccalauréat à Nîmes. Il a fait un récit poétique de son séjour dans ses "Mémoires et récits". A l'occasion du centenaire de l'auteur de Mireille une plaque de marbre fut apposée pour commémorer ce souvenir provençal. Nous arrivons à la Place des Carmes, où s'élève l'église Saint-Baudile, dédiée au patron de la ville. Elle fut construite en 1874. Sur cette place se trouve la porte d'Arles, monument romain, dénommé aujourd'hui la porte d'Auguste, où se dresse une copie en bronze de la statue de l'empereur romain dont l'original est à Rome. En face on peut remarquer, au-dessus du magasin "les Dames de France", la façade d'un théâtre "la Renaissance", de la fin du siècle dernier. En continuant le tour du boulevard nous arrivons à ce qui était autrefois le Petit Cours, aujourd'hui boulevard Gambetta. Au début de cette large artère est situé le quartier de l'Enclos Rey (enclos du roi). Jadis retiré en dehors des murailles qui entouraient la ville, il fut bien souvent un lieu de batailles entre les royalistes qui habitaient ce quartier et les républicains venus du quartier de la Placette.